"Très fortes présomptions" que le débris provienne du vol MH370

le
1

PARIS, 5 août (Reuters) - Il existe de "très fortes présomptions" que le fragment d'aile d'avion découvert sur une plage de la Réunion provienne du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014 avec 239 personnes à bord, a déclaré mercredi le procureur de la République adjoint de Paris, Serge Mackowiak. "Au vu des constatations effectuées par l'expert, nous pouvons dire aujourd'hui qu'il existe de très fortes présomptions pour que le flaperon retrouvé sur une plage de l'île de la Réunion le 29 juillet 2015 appartienne bien au Boeing 777 du vol MH370", a-t-il dit lors d'un point de presse. Il a indiqué que les représentants de Boeing présents lors des premières analyses effectuées à la Délégation générale de l'armement Techniques aéronautiques (DGA TA) de Balma, dans la banlieue de Toulouse, avaient confirmé que la pièce en question était bien celle d'un Boeing 777. Ceux de Malaysia Airlines ont communiqué pour leur part les documents techniques de l'appareil du vol MH370 et "sur cette base il a été permis d'effectuer un rapprochement", a encore dit le magistrat, pour ajouter toutefois : "Ces très fortes présomptions seront à confirmer par des analyses complémentaires qui débuteront dès (jeudi) matin." (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Stéphane Brosse)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki le mercredi 5 aout 2015 à 20:57

    Pas besoin d'être expert bien rémunéré pour en arriver à cette présomption. Tout le monde l'avait bien compris !