Trentin : " Pas mal, pour un début "

le
0
Trentin : " Pas mal, pour un début "
Trentin : " Pas mal, pour un début "

« Les opportunités, il faut aller les chercher et les saisir. L'échappée a été très dure à prendre, ça a été une vraie bataille. Ensuite, ma préoccupation ça a été de ne pas dépenser trop d'énergie, car hier ma journée avait déjà été épuisante. J'ai été en difficulté dans l'avant-dernière ascension, où j'étais presque lâché. Mais mon directeur sportif Davide Bramati m'a hurlé dessus, et je me suis accroché. Ensuite, j'ai attendu de voir comment allait se passer le sprint, et j'ai commencé à établir une stratégie à 500 mètres de la ligne. Je me suis dit qu'il fallait attendre, attendre. Et à 200 mètres, j'ai choisi de prendre le côté où il n'y avait personne pour accélérer, et ça a marché. J'ai eu de la chance de passer Albasini dans les derniers mètres, mais il faut de la chance pour gagner. C'est magique. Il s'agit de ma première victoire professionnelle, et c'est sur le Tour de France. Pas mal, pour un début », a confié Matteo Trentin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant