Trente soldats tués par des missiles Grad en Ukraine

le
1
TRENTE SOLDATS TUÉS PAR DES MISSILES GRAD EN UKRAINE
TRENTE SOLDATS TUÉS PAR DES MISSILES GRAD EN UKRAINE

KIEV (Reuters) - Des séparatistes pro-russes ont mené une attaque à l'aide de missiles Grad contre un poste-frontière dans l'est de l'Ukraine, tuant au moins 30 soldats et gardes-frontières, a annoncé un conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur, vendredi.

Si le bilan est confirmé, il s'agirait de l'attaque la plus meurtrière menée par les autonomistes contre les forces de sécurité ukrainiennes depuis la fin du cessez-le-feu unilatéral le 30 juin.

L'attaque a été lancée vers 05h00 contre le poste-frontière de Zelenopillya dans la région de Louhansk, précise une source militaire.

"Au moins trente (ont été tués). Il n'est pas exclu que le nombre de victimes augmente", a ajouté Zorian Chkiriak, conseiller du ministre de l'Intérieur Arseni Avakov. "Je pense qu'une réponse ne mettra pas longtemps à venir après cet acte terroriste sanglant", a-t-il dit.

Les forces ukrainiennes ont semblé reprendre la main dans le conflit avec les séparatistes notamment avec la prise du bastion de Slaviansk. Les rebelles se sont regroupés dans la ville industrielle de Donetsk.

Mi-juin, des rebelles avaient abattu dans la région de Louhansk un avion cargo, tuant 49 membres des services de sécurité ukrainiens.

(Natalia Zinets; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3694709 le vendredi 11 juil 2014 à 13:55

    Le terrorisme, c’est quand on tue les civils. Là, c’est plutôt la guerre contre terrorisme d’Etat. (regardez les définitions des mots dans wiki)