Trente-six morts à Istanbul, la piste de l'EI privilégiée-PM

le
0
    ISTANBUL, 29 juin (Reuters) - Trente-six personnes ont été 
tuées et de nombreuses autres blessées mardi soir dans 
l'attentat contre l'aéroport international d'Istanbul-Atatürk, 
qui pourrait selon les premiers indices être du fait de 
l'organisation Etat islamique (EI), a déclaré le Premier 
ministre turc Binali Yildirim. 
    Parmi les blessés, qui seraient près de 150 selon un 
précédent bilan du groupe de presse HaberTurk, citant le 
ministre de la Justice Bekir Bozdag, un petit nombre est dans un 
état grave, a précisé le chef du gouvernement. 
    Les trois kamikazes sont arrivés en taxi à l'aéroport, et 
ont tous trois ouvert le feu dans l'aéroport avant de se faire 
exploser, a ajouté Yildirim. Le nombre des assaillants avait 
d'abord été estimé à deux. 
    Les premiers résultats de l'enquête laissent penser que 
l'organisation Etat islamique est à l'origine de l'attentat, 
a-t-il poursuivi. 
    Il est probable que des ressortissants étrangers comptent 
parmi les tués, a ajouté le Premier ministre, précisant que le 
trafic aérien avait repris à l'aéroport international. 
    L'attaque est le signe que le terrorisme est une menace 
mondiale, a-t-il estimé, ajoutant que ce n'était pas une 
coïncidence que la Turquie soit frappée alors qu'elle connaît 
des succès dans son combat contre le terrorisme. La Turquie a 
"le pouvoir et la détermination pour surmonter de telles 
attaques", a-t-il poursuivi. 
    Trois kamikazes ont ouvert le feu mardi soir à l'aéroport 
international d'Istanbul-Atatürk avant de se faire exploser, ont 
déclaré le gouverneur d'Istanbul et des témoins.   
 
 (Gulsen Solaker; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant