Trente-quatre migrants retrouvés morts dans le désert du Niger

le
0
    NIAMEY, 15 juin (Reuters) - Trente-quatre migrants, parmi 
lesquels 20 enfants, ont été retrouvés morts dans le désert du 
Niger, après avoir été abandonnés par leur passeur, a déclaré 
mercredi le gouvernement nigérien dans un communiqué lu à la 
télévision nationale. 
    La région d'Agadez, dans le Nord aride du pays, est un point 
de passage pour les migrants qui cherchent à traverser le Sahara 
et atteindre la Libye, pour ensuite tenter de passer en Europe. 
    Neuf des migrants retrouvés morts sont des femmes et cinq 
autres des hommes. Ils ont péri dans la période du 6 au 12 juin, 
a précisé le ministre de l'Intérieur nigérien, Bazoum Mohammed. 
    Deux victimes ont été identifiées comme étant des Nigérians, 
a précisé le ministre. 
    Selon l'Organisation internationale pour les migrations 
(OIM), 120.000 personnes sont passées par la région d'Agadez 
l'an dernier pour tenter de migrer plus au nord, et 37 migrants 
sont morts dans le désert, indique l'OIM. 
 
 (Boureima Balima; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant