Trente morts dans de nouveaux bombardements israéliens à Gaza

le
0

par Nidal al-Mughrabi et Ari Rabinovitch GAZA/JERUSALEM, 3 août (Reuters) - De nouveaux bombardements israéliens ont fait au moins 30 morts dimanche dans la bande de Gaza, où l'armée israélienne estime désormais que le soldat porté disparu vendredi a été tué au combat. Le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de l'armée israélienne, a par ailleurs annoncé que les forces terrestres engagées dans Gaza étaient en cours de redéploiement et que les habitants de certains secteurs évacués du territoire avaient été autorisés à regagner leurs foyers. Avec 30 morts dont neuf membres d'une même famille, le secteur de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, a essuyé l'essentiel de ces nouveaux bombardements. Le bilan humain de l'opération "Bordure protectrice" dépasse désormais les 1.700 morts dans le territoire palestinien, en majorité des civils, selon les services de santé de l'enclave. D'après le Centre palestinien pour les droits de l'homme, 520.000 personnes ont en outre été déplacées par les bombardements lancés le 8 juillet, suivis dix jours plus tard par une offensive terrestre. Un chiffre à rapporter à la population totale du territoire palestinien, estimée à 1,8 million d'habitants. Côté israélien, la mort présumée du soldat Hadar Goldin, porté disparu vendredi matin dans le secteur de Rafah, porte les pertes militaires à 64 soldats, auxquels s'ajoutent trois civils tués par des tirs de roquettes ou d'obus de mortier. Samedi soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu'une fois menée à bien la destruction des tunnels creusés par les activistes palestiniens, l'armée israélienne poursuivrait ses opérations "jusqu'à ce que nous ayons atteint notre objectif de rétablissement de votre sécurité, citoyens d'Israël". "Nous n'acceptons pas que les tirs se poursuivent", a-t-il dit devant la presse. "Le Hamas devra comprendre, même si cela doit prendre du temps, qu'il paiera un prix intolérable, de son point de vue, pour la continuation des tirs." Plus de 30 tunnels et des dizaines de puits d'accès ont été découverts et sont en train d'être dynamités, selon l'armée. "D'après ce que nous savons, nos objectifs, principalement la destruction des tunnels, sont en voie d'achèvement", a déclaré le lieutenant-colonel Peter Lerner, précisant que la tâche serait menée à son terme "dans les vingt-quatre heures environ". Dans la nuit, l'état-major des Forces israéliennes de défense (IDF) a par ailleurs annoncé que le soldat Hadar Goldin, porté disparu vendredi matin après une attaque du Hamas dans le secteur de Rafah, avait été tué au combat. Israël avait accusé dans un premier temps le Hamas de l'avoir enlevé. La branche armée du mouvement islamiste avait démenti, tout en supposant que Goldin avait été tué lors d'une embuscade également fatale à deux autres soldats israéliens vendredi matin. (avec Ori Lewis à Jérusalem; Danielle Rouquié, Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant