Trente membres d'Al Qaïda tués dans un raid aérien au Yémen

le
0
 (Bilan actualisé, précisions) 
    ADEN, 24 avril (Reuters) - Trente combattants d'Al Qaïda 
dans la péninsule arabique (Aqpa) ont été tués lors d'un raid 
aérien de la coalition sous commandement saoudien visant leur 
fief de Moukalla, ville portuaire du sud du Yémen, rapportent 
des habitants. 
    Des témoins sur place ont indiqué qu'un bâtiment utilisé par 
Aqpa comme quartier général local avait été touché par des 
bombardements aériens. Des frappes ont également visé des 
rassemblements de l'organisation djihadiste dans d'autres 
parties de la ville. 
    Une source militaire yéménite a précisé que ces opérations 
avaient été menées en coordination avec les troupes au sol. 
    Au cours des derniers jours, des habitants et des 
responsables locaux ont signalé des préparatifs en vue d'une 
offensive des forces pro-gouvernementales contre Moukalla. 
    Depuis un an environ, Aqpa a pris progressivement le 
contrôle d'une bande de 600 km de littoral le long de la mer 
d'Oman pour y installer un mini-Etat autour de Moukalla, financé 
en grande partie par les revenus des douanes du port. 
    Ces incidents interviennent alors que les rebelles chiites 
houthis soutenus par l'Iran se trouvent au Koweït pour chercher 
une solution à la guerre civile au Yémen qui a fait plus de 
6.200 morts. 
 
 (Mohammed Mukhashaf; Pierre Sérisier et Danielle Rouquié pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant