Trente ans après la guerre, retour aux Malouines

le
0
Le 2 avril 1982, l'armée argentine envahissait les îles Malouines. Après 75 jours de combats, elle capitulait devant les troupes britanniques. Trente ans après, les insulaires, plus British que British, n'ont qu'à s'en féliciter.

C'est une colline battue par les vents et trempée par la pluie, non loin de Goose Green, dans le sud de la Malouine orientale. Un crachin typique de l'automne austral. Pénible et sinistre. À perte de vue, de la lande et des cailloux, des cailloux et de la lande. Sur le promontoire désolé, plusieurs centaines de croix blanches sont alignées, sous le regard d'une Vierge Marie mise à l'abri des rigueurs du climat par une vitrine de Plexiglas. Une croix pour chaque militaire argentin tombé pendant la guerre de 1982. Certaines tombes ne portent pas de nom (cadavres trop défigurés par les blessures et/ou dépourvus de plaques d'identité) mais cette inscription lapidaire: «Soldado argentino solo conocido por Dios» (Soldat argentin seulement connu de Dieu). Pour le trentième anniversaire du conflit, une demi-douzaine de vétérans de la banlieue de Buenos Aires ont tenu à effectuer le pèlerinage afin d'honorer leurs camarades. Arrivés la veille par l'unique vol hebdomadaire -

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant