Treize députés PS, MRC votent non au traité budgétaire

le
4

PARIS (Reuters) - Treize députés socialistes et "chevènementistes" ont voté contre le traité budgétaire européen mardi lors de la réunion du groupe PS à l'Assemblée nationale, quelques heures avant l'ouverture du débat parlementaire sur ce texte par le Premier ministre.

Selon une source socialiste, 10 élus PS et les trois députés du Mouvement républicain et citoyen (MRC) de l'ancien ministre de l'Intérieur et de la Défense Jean-Pierre Chevènement ont voté contre. Tous les autres membres du groupe ont voté pour, à l'exception de deux abstentions.

Environ 200 députés PS étaient présents au moment de ce vote, ainsi que le député européen Harlem Désir, premier secrétaire par intérim du PS, a précisé Thierry Mandon, vice-président et porte-parole du groupe.

Jean-Marc Ayrault, qui n'est arrivé qu'après le vote, devait défendre dans l'après-midi ce traité, qu'il espère faire adopter à l'Assemblée avec les seules voix de gauche.

"Nous espérons vivement avoir une majorité" lors du vote solennel mardi prochain, a confirmé Thierry Mandon. "Nous ferons tout pour cela."

L'opposition de droite a pour sa part déjà fait savoir qu'elle voterait massivement la ratification d'un texte hérité du quinquennat de l'ancien président UMP Nicolas Sarkozy.

Emile Picy, édité par Emmanuel Jarry

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le mardi 2 oct 2012 à 14:21

    les peuples prennent en pleine figure les effets d'une économie sans contrôle .des responsables de cette crise ont convaincu les gens que tout cela est de leur faute . La seule chose certaine c'est qu'ils n'ont pas de solution , on ne demande pas aux pyromanes d'éteindre l'incendie

  • testatio le mardi 2 oct 2012 à 13:52

    Une poignée d'honneur qui ne savent plus ce que c'est être dans la majorité. Ils sont restés trop longtemps dans l'opposition...

  • M4189758 le mardi 2 oct 2012 à 13:37

    JPi - Rétablir un équilibre avec tous nos voisins avec une retraite prise à 65 ans. Toutes ces mesures seront prises reste à savoir quand ?

  • M4189758 le mardi 2 oct 2012 à 13:37

    JPi - Face au surendettement de la France il faudrait 30% d'augmentation des impôts et 70% de réduction des dépenses de l'état. Réduction des dépenses : plafonner les retraites. Pas de retraite payée par l'état supérieure à 3500 euros et inférieure à 1000 euros. Retour aux 39/40 heures de travail semaine pour rétablir les performances des entreprises et lutter contre les délocalisations.

Partenaires Taux