Treize ans après, Nina face à ses violeurs présumés

le
0
Dix-sept personnes sont jugées à compter de mardi par la cour d'Assises du Val-de-Marne, pour «viols en réunion». L'une des victimes parle à visage découvert.

Quinze adultes de 29 à 33 ans comparaîtront, à partir de mardi, devant la cour d'Assises du Val-de-Marne, à Créteil, pour «viols en réunion». Deux autres mineurs au moment des faits se présenteront devant le tribunal pour enfants.

Entre 1999 et 2001, Nina, 16 ans, et une autre jeune fille de 15 ans, ont été les victimes de «tournantes» à Fontenay-sous-bois, dans le Val-de-Marne. Les suspects, à peine plus âgés qu'elles, encourent jusqu'à vingt ans de prison pour ces viols qu'ils nient, en affirmant que les deux jeunes filles étaient «consentantes» et qu'elles avaient ces rapports sexuels «par plaisir».

Viols et menaces

C'est un récit bouleversant que livre Nina dans Libération de lundi: elle raconte son calvaire quotidien où elle est devenue un «objet sexuel» pendant plusieurs mois. Tout a commencé alors qu'elle rentrait un soir du cinéma. Elle croise des garçons qui l'encerclent et la forcent à les suivre en haut d'une tour. Le meneur lui explique qu'ell

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant