Treasury Wine prend l'essentiel de la division vins US de Diageo

le
0
TREASURY WINE RACHÈTE L'ESSENTIEL DES VINS DE DIAGEO AUX USA ET EN GRANDE-BRETAGNE
TREASURY WINE RACHÈTE L'ESSENTIEL DES VINS DE DIAGEO AUX USA ET EN GRANDE-BRETAGNE

SYDNEY (Reuters) - Le groupe australien Treasury Wine Estates, premier producteur indépendant de vins dans le monde, a annoncé mercredi le rachat de l'essentiel de la division vins de Diageo aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne pour 522 millions de dollars (458 millions d'euros).

Le propriétaire des vins Penfold s'attaque ainsi une nouvelle fois au marché américain après une première tentative désastreuse.

Mardi, Treasury Wine Estate avait demandé la suspension de cotation de son action, qui n'a pas repris depuis, dans l'anticipation de l'annonce de la transaction. Elle est restée sur un derniers cours de 6,57 dollars australiens.

Le rachat des actifs Diageo est l'oeuvre de Michael Clarke, directeur général du Treasury Wine Estate, nommé l'an dernier à la tête du groupe pour en redéfinir la stratégie mondiale après son échec aux Etats-Unis, où il avait dû détruire des milliers de caisses de vin et passer une provision de 280 millions de dollars australiens (177 millions d'euros).

Michael Clarke a décidé de ne plus chercher à augmenter les volumes au détriment de la rentabilité et a cherché à se concentrer sur le segment plus haut de gamme du marché américain, le premier au monde.

Le portefeuille de Diageo aux Etats-Unis comprend ainsi 80% de marques de luxe et de "masstige" (mot valise né de la contraction de "masse" et de "prestige") basées à Napa, en Californie.

"Cette acquisition est hautement complémentaire de notre stratégie tendant vers le haut de gamme, pas seulement aux Etats-Unis mais au niveau mondial", a déclaré Michael Clarke lors d'une conférence téléphonique, notant que le groupe avait mis la main sur la marque Blossom Hill en Grande-Bretagne et sur les marques Beaulieu Vineyards, Sterling Vineyards, Acacia, Provenance et Hewitt aux Etats-Unis.

L'annonce de la transaction intervient deux mois après que Treasury Wines a annoncé son retour aux bénéfices et prédit que l'Asie serait bientôt le premier contributeur à ses résultats.

"Du point du vue financier, l'acquisition est pertinente mais (...) cela fait 20 ans que les Etats-Unis sont un cimetière pour Treasury Wines", a dit David Errington, analyste chez Bank of America Merrill Lynch.

Pour Diageo, numéro un mondial des vins et spiritueux, avec notamment la vodka Smirnoff, la bière Guinness et le whisky Johnny Walker, la vente de ces actifs dans le vin rentre dans le cadre d'une large revue des activités initiée par le directeur général Ivan Menezes.

Il y a une semaine, le groupe avait annoncé la vente à Heineken de ses parts à la fois dans le brasseur jamaïcain Desnoes & Geddes (D&G) et dans le producteur de bière malaisien Guinness Anchor. Parallèlement, Diageo avait racheté au brasseur néerlandais ses 20% de Guinness Ghana Breweries, portant sa part dans l'entreprise à 72,42%.

(Byron Kaye, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant