Travelers bat le consensus malgré Sandy, primes en hausse

le
0

par Aman Shah

(Reuters) - L'assureur américain Travelers a publié mardi un bénéfice trimestriel divisé par deux sur un an mais bien supérieur aux attentes de Wall Street grâce à la hausse des primes et à de bons renouvellements, des résultats salués par une nette hausse du titre en Bourse.

Travelers, l'une des 30 valeurs composant l'indice Dow Jones, a vu ses primes augmenter dans l'ensemble de ses activités au quatrième trimestre tout en parvenant à conserver ses clients, un signal favorable à l'ensemble du secteur de l'assurance, qui cherche à relever ses tarifs après plusieurs années de modération.

"Les marges de souscription courantes se sont améliorées dans chacune de nos activités, ce qui résulte d'une réduction des pertes liées au climat hors catastrophes et des hausses de tarifs importantes que nous avons mises en oeuvre", a déclaré le directeur général du groupe, Jay Fishman, dans un communiqué.

"Au vu du maintien du contexte de taux d'intérêt bas et des incertitudes climatiques, nous allons continuer de chercher à améliorer nos tarifs", a-t-il ajouté.

L'action Travelers gagnait 2,6% en matinée à 78,27 dollars après avoir inscrit un nouveau plus haut historique à 80,00 dollars.

Sur les trois derniers mois de 2012, le bénéfice de la compagnie a pourtant été pratiquement divisé par deux à 304 millions de dollars, soit 78 cents par action, contre 618 millions (1,51 dollar par action) un an auparavant.

Une chute qui s'explique principalement par 689 millions de dollars de pertes liées aux catastrophes naturelles, pour l'essentiel (669 millions après impôt) à l'ouragan Sandy.

Les pertes assurées totales dues à l'ouragan qui a frappé le nord-est des Etats-Unis fin octobre sont estimées à 25 milliards de dollars, ce qui classe Sandy au deuxième rang du classement des catastrophes naturelles les plus coûteuses de l'histoire des Etats-Unis, derrière Katrina en 2005.

Hors plus- ou moins-values réalisées, Travelers affiche un bénéfice par action (BPA) trimestriel de 72 cents. Sur cette base, les analystes attendaient en moyenne un BPA de 14 cents selon Thomson Reuters I/B/E/S et la plus haute de leurs estimations était de 46 cents.

Les résultats de Travelers sont souvent éloignés des anticipations, le groupe ne se prêtant pas au jeu des prévisions.

Juliette Rouillon et Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant