Travaux : Le Conseil de Paris vote contre

le
0
Travaux : Le Conseil de Paris vote contre
Travaux : Le Conseil de Paris vote contre

Le Conseil de Paris a désapprouvé jeudi le projet d'extension de Roland-Garros porté par la FFT et soutenu par Anne Hidalgo. La décision finale reviendra au gouvernement.

Nouveau ralentissement du projet d’extension de Roland-Garros. Alors que la maire de Paris Anne Hidalgo a déclaré le débat « clos », n’attendant plus que le « feu vert de l'État » pour « délivrer le permis de construire », le Conseil de Paris a voté contre ces travaux jeudi (82 voix contre, 76 pour). Un résultat en réponse aux demandes des élus EELV qui contestaient le rapport du groupe de conseil Egis - en faveur des travaux - et réclamaient une étude indépendante, probablement soutenue par l’UMP et les centristes. Mais ce scrutin semble refléter avant tout une sanction politique envers la maire de la capitale, petit jeu politique qui n’est pas du goût de Gilbert Ysern.

Alors que la FFT doit choisir le 20 juin l'entreprise de BTP retenue pour la tâche, qu'elle espère voir débuter en septembre, le directeur général du tournoi n’a pas caché son agacement : « Nous sommes une fois de plus otage de jeux politiciens qui nous dépassent. J'ai de très sérieux doutes que le motif du vote de ce matin soit Roland-Garros. Nous sommes en plein tournoi et nous sentons bien au quotidien la nécessité de réaliser cette extension ». La décision finale reviendra au gouvernement, a priori favorable au projet.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant