Travaux : L'État approuve le projet

le
0
Travaux : L'État approuve le projet
Travaux : L'État approuve le projet

Le Premier Ministre Manuel Valls a confirmé mercredi que l'Etat rendra, vendredi, un " avis favorable " à l'extension de Roland-Garros, mettant ainsi fin à une polémique engagée il y a plusieurs mois.

« Le Premier ministre confirme que l'Etat rendra son avis favorable sur l'ensemble des procédures relevant de sa compétence d'ici la fin de la semaine, afin de permettre un début des travaux le plus rapidement possible », a indiqué Matignon, mercredi dans un communiqué. Une décision de Manuel Valls qui vient clore les débats concernant la préservation des serres d'Auteuil, considérées comme un précieux patrimoine, pour la simple raison que « le projet présenté par la Fédération française de tennis, engagé il y a cinq ans avec le soutien de l'Etat et de la Ville de Paris, a franchi toutes les étapes techniques liées à sa préparation ».

« Un atout majeur dans la candidature aux Jeux Olympiques »

Dans la matinée, la ministre de l’Ecologie elle-même, Ségolène Royal, avait pourtant réaffirmé son opposition à l’extension du stade de Roland-Garros sur un « site classé alors qu’il existe une solution alternative d’extension sur l’A13 ». Mais l'avis du premier ministre l'a finalement emporté, au bonheur de la maire de Paris, Anne Hidalgo. « Je salue cette décision juste et responsable, qui vient clore cinq années d’une procédure exemplaire qui n’a eu de cesse de démontrer la pertinence de cet aménagement. Cet avis du premier ministre garantit durablement l’attractivité du tennis français et le maintien de ce tournoi emblématique du Grand Chelem à Paris. Le nouveau Roland Garros sera aussi un atout majeur dans la candidature de notre métropole aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 », a déclaré l’édile dans un communiqué. Avec les JO dans le viseur, la modernisation du site du tournoi du Grand Chelem parisien apparaît en effet comme une « priorité », qui « sera un révélateur de la capacité de la France à faire aboutir des projets d'aménagement et d'équipements emblématiques », et qui « participe du rayonnement international et du dynamisme économique de la France et de la capitale ». Anne Hidalgo a par ailleurs précisé que « dès réception de l’avis favorable, je délivrerai les permis de construire qui permettront à la FFT de débuter le plus rapidement possible les travaux ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant