Travailler en étant à Pôle emploi, c'est possible et utile

le
0
Selon un sondage de l'Unedic, deux tiers des chômeurs ayant cumulé un temps activité réduite et allocation chômage étaient en emploi quelques mois plus tard.

Travailler tout en pointant au chômage est une formule qui ne conduit pas les demandeurs d'emploi vers l'inactivité. Au contraire. C'est la conclusion partielle, côté pile, d'une étude réalisée par l'Unedic auprès de 2000 allocataires étant passés par la case «activité réduite» (tous les demandeurs d'emploi indemnisés qui déclarent travailler plus et moins de 78 heures dans le mois). Près de deux tiers de ces inscrits à Pôle emploi cumulant un emploi à temps partiel et une indemnisation chômage étaient ainsi, quelques mois après leur période d'activité réduite, toujours en emploi. Un sur quatre était même complètement sorti des statistiques du chômage. Côté face, un tiers des sondés n'a en revanche pas retrouvé un autre petit boulot et s'est retrouvé, cette fois-ci à temps plein, au chômage et sans aucune activité rémunératrice.

Au vu de ces résultats, l'objectif assigné au «dispositif» par les gestionnaires de l'assurance chômage semble don

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant