Travail : les contrats atypiques se développent en Europe

le
0
INFO LE FIGARO -Avec 50.000 personnes bénéficiant de contrats hybrides, à mi-chemin entre le salariat classique et l'entrepreunariat traditionnel, la France se situe au 4e rang européen selon une étude de la Fondation ITG.

Finie l'époque où un salarié faisait sa carrière dans une même entreprise. Désormais, les parcours professionnels sont plus heurtés, y compris pour les cadres et les professions intellectuelles. Par ailleurs, ces professionnels qualifiés aspirent aujourd'hui à plus d'autonomie au travail. A la croisée de ces deux tendances se sont développées en Europe, pour les cadres, de nouveaux statuts «hybrides», à mi-chemin entre le salariat classique et l'entrepreneuriat traditionnel.

La France n'est pas en retard en la matière. Ces contrats hybrides concernent quelque 50.000 personnes, comme le montre une étude commandée par la Fondation ITG, un nouveau think tank sur le travail, étude que Le Figaro dévoile en exclusivité. C'est encore...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant