Travail forcé-Mitsubishi Materials présente des excuses aux Etats-Unis

le
0

LOS ANGELES, 19 juillet (Reuters) - La compagnie Mitsubishi Materials a présenté ses excuses dimanche aux anciens combattants américains qui ont été contraints de travailler pour elle après avoir été faits prisonniers pendant la Seconde Guerre mondiale, ce qu'aucune entreprise japonaise n'avait jamais fait. "Nous présentons aujourd'hui des excuses pleines de regrets pour les tragiques événements de notre passé", a déclaré Hikaru Kimura, directeur général de l'entreprise, lors d'une cérémonie organisée au Musée de la tolérance du Centre Simon Wiesenthal, à Los Angeles. Au total, 12.000 prisonniers de guerre américains ont été contraints aux travaux forcés dans des entreprises japonaises privées ou publiques pendant la guerre et 1.100 y ont trouvé la mort, selon le Rabbin Abraham Cooper, doyen associé du centre Simon Wiesenthal. En 1945, 876 d'entre eux travaillaient sur les quatre sites de Mitsubishi Mining, qui est ensuite devenue Mitsubishi Materials. (Mariko Lochridge, Jean-Philippe Lefief pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant