Travail du dimanche : l'heure des décisions

le
19
Jean-Marc Ayrault.
Jean-Marc Ayrault.

Jean-Marc Ayrault doit réunir ce lundi "les ministres concernés" pour "faire évoluer les choses" dans le dossier du travail dominical alors que quatorze magasins de bricolage ont bravé l'interdiction d'ouvrir. "Le Premier ministre doit réunir demain les ministres concernés pour faire évoluer les choses", "à l'évidence le statu quo n'est pas tenable", a estimé la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine dimanche sur France 5. "Il y a des salariés qui ont envie de travailler dimanche, des gens qui ont envie de faire leurs courses le dimanche, le précédent gouvernement a laissé s'empiler des règles, des lois, à l'arrivée, on n'y comprend plus grand-chose", a-t-elle poursuivi. Samedi, Benoît Hamon et Christiane Taubira ont opposé une fin de non-recevoir à un assouplissement de la législation sur le travail du dimanche. Dans un entretien accordé aux quotidiens du groupe Ebra à paraître lundi, le ministre du Travail Michel Sapin s'est dit défavorable à une évolution de la législation sur le travail dominical et le travail de nuit, même s'il n'écarte pas la possibilité d'un "débat". À la question "Êtes-vous favorable à une évolution de la législation sur le travail dominical et sur le travail de nuit ?", Michel Sapin répond : "Est-ce que vous pensez que travailler la nuit, c'est améliorer la qualité du travail ? Je ne le pense pas. Est-ce que vous pensez que travailler le dimanche, c'est améliorer la vie quotidienne, la vie de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3493130 le lundi 30 sept 2013 à 11:30

    Laissez les gens libres de travailler quand il y a du travail.

  • M6352397 le lundi 30 sept 2013 à 10:51

    Vieille affaire qui date de Constantin...qui voulait que les chrétiens aller aux offices le dimanche, et puis une autre religion est arrivée, le marxisme et le reste en ...ISME... Leurs leaders anticléricaux idéologiques ont promu le travail du dimanche parce que "quand les usines se vident, les églises se remplissent"et est arrivée la LAÏCITÉ, ici l'argument est de taille pour encourager le travail le dimanche,les syndicats ont vu un énorme gain: pénalités contre les sociétés verbalisées

  • Gary.83 le lundi 30 sept 2013 à 10:41

    syndicats : dernier bastion du communisme!

  • boyaciya le lundi 30 sept 2013 à 10:05

    Faites payer les riches!zut iln'ya plus de riches alors faites payer les pauvres

  • M4426670 le lundi 30 sept 2013 à 09:58

    Et pourtant, il en faut du travail pour payer les impots (synonimme : corisations).

  • M4426670 le lundi 30 sept 2013 à 09:57

    Le socialisme, c'est les impots sans le travail.

  • Garasixt le lundi 30 sept 2013 à 09:46

    Les dernières lois sur le sujet sont de 2009. Qui était au gouvernement à cette époque? Si ces lois Sarkoziennes sont mauvaises il faut les changer mais en attendant les accepter, c'est cela la démocratie.

  • jls.busy le lundi 30 sept 2013 à 09:41

    Si le Gouvernement assume l'esclavagisme du travail la semaine, quand les esclaves peuvent-ils faire leurs courses sans stress... Pauvres nazes.

  • jls.busy le lundi 30 sept 2013 à 09:39

    La Liberté du Travail , n'est pas uniquement due a se soumettre à l'impôt(S); Karl Marx disait, Il n'y a qu'une seule façon de Tuer le capitalisme (ou la liberté), des Impôts, des impôts, encore et toujours des impôts...!!! A Chacun ses AYRAULT...!!!

  • blbryvsg le lundi 30 sept 2013 à 09:19

    Le niveau de perception des syndicats de la société française du 21ème siècle est celui des Pierrafeux.