Travail dominical : nouvelle cacophonie gouvernementale

le
46
Le ministre du Travail Michel Sapin estime que le développement du travail la nuit et le dimanche serait une régression sociale.
Le ministre du Travail Michel Sapin estime que le développement du travail la nuit et le dimanche serait une régression sociale.

Que souhaite faire le gouvernement en ce qui concerne l'ouverture des magasins et le travail le dimanche ? En fin d'une journée qui a vu deux enseignes braver l'interdiction qui leur avait été faite par le tribunal, le ministre du Travail, Michel Sapin, a de nouveau semé le trouble. Dans un entretien accordé aux quotidiens du groupe Ebra à paraître lundi, il s'est dit défavorable à une évolution de la législation sur le travail dominical et le travail de nuit, même s'il n'écarte pas la possibilité d'un "débat".

À la question "Êtes-vous favorable à une évolution de la législation sur le travail dominical et sur le travail de nuit ?", Michel Sapin répond : "Est-ce que vous pensez que travailler la nuit, c'est améliorer la qualité du travail ? Je ne le pense pas. Est-ce que vous pensez que travailler le dimanche, c'est améliorer la vie quotidienne, la vie de famille, la vie sociale ? Je ne le pense pas." Le ministre du Travail estime que "le travail de nuit existe déjà, le travail du dimanche aussi, partout où il est indispensable (les services publics) ou justifié par la nature même de l'activité (la restauration, les loisirs...)".

"Le statu quo n'est pas tenable" (Touraine)

La loi autorise en effet les commerces à ouvrir le dimanche, mais sous certaines conditions (zones touristiques, périmètres de consommation exceptionnels ou encore commerces alimentaires jusqu'à 13 heures). Une législation d'une complexité folle et que Sylvia...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • isacarno le lundi 30 sept 2013 à 19:34

    les volontaires qui claironnent leur aceptation du travail le dimanche c'est le syndrôme du laquais: ils ont l'impression d'être supérieurs aux autres employés ces pov' cons et fiers de l'être

  • faites_c le lundi 30 sept 2013 à 16:35

    "zones touristiques, périmètres de consommation exceptionnels"!!! C'est pour cela que le magasin Sephora des Champs Elysées a été prié de fermer après 21:00 et ne surtout pas ouvrir le samedi soir!!! C'est bien connu, les Champs Elysées ne sont ni une zone touristique ni un périmètre de consommation exceptionnel!!!B.r.a.n.l.e.u.r.s de syndicats et surtout de juges qui leur donnent raison.

  • SuRaCtA le lundi 30 sept 2013 à 14:24

    Mieux vaut travailler le dimanche que pointer à Pole Emploi le lundi...

  • M78543 le lundi 30 sept 2013 à 14:10

    nos jeunes medecins disent , on ne veut pas travailler plus de 35 heures semaine et surtout pas aller à la campagne ..... vous etes sourds ou QUOI!!!

  • M1822368 le lundi 30 sept 2013 à 13:50

    Mr Sapin et les syndicats pensent que... Ce sont-il demandés ce que les employés de ces sociétés pouvaient bien penser eux ?

  • M1822368 le lundi 30 sept 2013 à 13:47

    Travaillez le dimanche, mais vous n'y pensez pas. Il n'y aurait plus personne pour regarder Drucker !!!

  • psdi le lundi 30 sept 2013 à 12:58

    @manu331 : "Non ils vont encore compliquer les choses pour faire croire qu'ils sont inutiles alors qu'ils sont tous inutiles et qu'ils devraient démissionner en masse !". Il n'y aurait pas un "os" dans ta phrase. @manu331 laisse le sang te monter au cerveau, ne va pas trop vite à ton âge. Pas sûr aujourd'hui que tu puisses écrire et réfléchir en même temps. Zen...... Zen.

  • caogan77 le lundi 30 sept 2013 à 11:00

    On s'en fo.ut des ce qu'il pense ... c'est une attitude très so.ces ca, je dis le bien tous les autres sont des méchants.

  • Gary.83 le lundi 30 sept 2013 à 10:39

    syndicats : derniers bastions du communisme!

  • M9483931 le lundi 30 sept 2013 à 10:25

    le seul pays du monde ou l'on veut interdire aux gens de travailler, c'est chez nous, on devrait aussi interdire aux restaurants,boulangeries et pourquoi pas à edf aussi pendant qu'on y est. plus k.on que hollande on ne trouve pas mais les syndicats le talonnent