Travail dominical : les Castorama et Leroy-Merlin franciliens ont ouvert ce matin

le
12
Travail dominical : les Castorama et Leroy-Merlin franciliens ont ouvert ce matin
Travail dominical : les Castorama et Leroy-Merlin franciliens ont ouvert ce matin

Ils ont tenu parole. Les quatorze magasins Castorama et Leroy Merlin d'Ile-de-France frappés d'une interdiction de travail dominical ont ouvert leurs portes dimanche matin, comme ils l'avaient annoncé. Jeudi, le tribunal de commerce de Bobigny avait ordonné aux deux enseignes de bricolage de cesser d'ouvrir quinze magasins d'Ile-de-France le dimanche.

«Il y a des magasins qui peuvent ouvrir tranquillement le dimanche et d'autres qui doivent demander des dérogations. Il serait bien que tout le monde soit logé à la même enseigne», a déploré une porte-parole de Castorama. Devant cinq des six magasins Castorama visés par l'ordonnance (le sixième étant déjà fermé le dimanche) - soit Ballainvilliers, Fresnes, Créteil, Villetaneuse, Montgeron-Vigneux-sur-Seine et Villabé -, les salariés ont installé un petit bureau pour expliquer leur démarche aux clients et leur faire signer des pétitions.

Un «imbroglio hallucinant», selon Leroy Merlin

«Il est important que les clients fassent aussi entendre leur point de vue vis-à-vis des pouvoirs publics, et qu'ils disent combien il est important pour eux que les magasins soient ouverts, car c'est le weekend et le dimanche qu'on bricole», a souligné la porte-parole. Du côté de Leroy Merlin, un porte-parole de direction dénonce également «l'imbroglio hallucinant» qui règne entre les différentes autorisations d'ouverture, à demander auprès des maires ou des préfectures.

«Hier après-midi, pour l'un de nos magasins concernés par l'ordonnance de Bobigny, nous avons pourtant obtenu une dérogation» pour pouvoir l'ouvrir ce dimanche, a-t-il dénoncé, sans vouloir préciser de quel magasin il s'agissait.

Côté clients, ceux arrivés à l'ouverture font tous part de leur solidarité avec les salariés: «c'est n'importe quoi, je ne comprends vraiment pas, si tout le monde est d'accord pour travailler, alors pourquoi est-ce que l'on ne peut pas ouvrir le magasin?», s'exclame ainsi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • leisenb1 le dimanche 29 sept 2013 à 15:21

    Vive le W le dimanche , que les feignasses se taisent et aillent bosser !

  • gerar337 le dimanche 29 sept 2013 à 15:18

    Pourquoi les bricoleurs ne pourraient pas s'approvisionner partout et tous les jours de la semaine si les salariés sont volontaires et solidaires de leur entreprise. Pourquoi les élus et nos salariés les assistants des assemblées travaillent-ils la nuit après minuit pour être payés plus ??? Deux poids , deux mesures !!!!!!!!!!!

  • allainjl le dimanche 29 sept 2013 à 14:27

    c'est toujours impressionnant de voir un gouvernement et des syndicats qui clament haut et fort qu'ils veulent faire reculer le chômage et qui en même temps empêchent des salariés volontaires de travailler.

  • 72805271 le dimanche 29 sept 2013 à 14:22

    Les roms eux, ils travaillent même le dimanche.

  • fortunos le dimanche 29 sept 2013 à 14:06

    on a manifeste contre le mariage pour tous,car ce n est pas conforme a la religion catholique.Le travail le dimanche,jour du seigneur,doit etre defendu aussi.Frigide barjot,Mme Boutin et tous les integristes catho doivent nous dire ce qu ils en pensent.Et soyons pret a manifester!!

  • mucius le dimanche 29 sept 2013 à 14:02

    Lidl/Suisse: salaires de 3300€ minimum. Rappelons qu'en Suisse la grève est interdite.

  • domsko le dimanche 29 sept 2013 à 13:25

    Fin de semaine (du samedi matin ou midi au dimanche soir) chômée et considérée comme une période de repos, de sorties, et de loisirs.Source:CNRTL

  • rgrenec1 le dimanche 29 sept 2013 à 13:04

    sera t'il un jour envisageable de rétablir les liberté de travail et de gagner sa vie en france, c'est une insulte profonde à la liberté de vivre

  • M2141043 le dimanche 29 sept 2013 à 13:00

    distingons deux problemes :1/ le cafouillage administratif. Mal bien français. Ras l bol des complications inutiles.Je px en parler, j'ai essayé en vain de joindre pôle chômage pour y proposer deux postes de cadres...oubliez vs y passez la journée !!! (heures d'ouvertures ridicules !!)2/ si plus d'heures travaillés créent plus d'emplois ? il est où le problème ?La France manque totalement de pragmatisme.

  • gendrefr le dimanche 29 sept 2013 à 12:53

    casto et leroymerlin ont assechés le petit commerce en détruisant des emplois que ce gouvernement ait le courage de leur faire une fermeture administrative en envoyant les crs: cela prouverait que les élus sont les représentants du peuple et non les larbins du lobby des hyper commerces. de plus cela encourage le travail au noir: pas d'écho de la cgpme.