Travail dominical : le gouvernement pourrait légiférer

le
1
Travail dominical : le gouvernement pourrait légiférer
Travail dominical : le gouvernement pourrait légiférer

Alors que la polémique sur le travail du dimanche a ressurgi de plus belle après la décision de deux enseignes du bricolage, Castorama et Leroy-Merlin, d'ouvrir malgré une interdiction judiciaire, le gouvernement n'exclut pas de légiférer sur cette question. «Si le Parlement doit être saisi, il le sera», a déclaré jeudi le ministre du Travail devant le Sénat.

Lundi, le gouvernement a choisi de temporiser, confiant une mission de concertation à Jean-Paul Bailly. Ce dernier, ancien président de La Poste, doit faire des propositions fin novembre. «Il nous faut remettre de l'ordre (..) et nous allons le faire par la concertation», a fait valoir Michel Sapin. «Ensuite, le gouvernement prendra ses responsabilités. Si le Parlement doit être saisi, il le sera», a-t-il ajouté devant les sénateurs.

Un «désordre» créé par une «mauvaise loi»

Pas question de toucher au repos dominical. Le gouvernement est «attaché au maintien» de ce «principe» a réaffirmé le ministre. Et d'ajouter : «Il n'y a pas un pays en Europe qui dise : 7 jours, sur 7, on travaille, et on a le droit de travailler».

Toutefois, pour lui , «il y a un énorme désordre aujourd'hui. Il a été créé par la loi Mallié de 2009», une «mauvaise loi» qui donne lieu aujourd'hui à «des décisions de justice qui constatent le caractère totalement inapplicable de manière ordonnée» de cette loi.

66% des Français approuvent le non-respect des décisions de justice

Selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay publié jeudi, deux tiers des Français disent approuver les deux enseignes de bricolage qui ont décidé d'ouvrir leurs portes dimanche en région parisienne, malgré une décision judiciaire. Les électeurs de Nicolas Sarkozy au second tour de la dernière élection présidentielle sont 80% à saluer la fronde, une proportion qui tombe à 53% chez ceux ayant voté François Hollande.

- Sondage réalisé en ligne sur système Cawi les 2 et 3 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frgillon le jeudi 3 oct 2013 à 18:21

    Les Français qui ne travaillent plus que trente-cinq heures par semaine théoriquement et ont droit à cinq semaines de vacances par an souhaitent paraît-il faire des courses dans les magasins le dimanche qui est un jour de repos pour certains, un jour de culte pour d'autres !!!