Travail dominical : des syndicats saisissent le Conseil d'État

le
0

Alors que le patronat espère parvenir dès lundi à un accord sur les contreparties accordées aux salariés, des syndicats demandent l'annulation du décret qui autorise provisoirement l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche.

Le projet d'accord «pratiquement finalisé» a déjà du plombs dans l'aile. Alors que syndicats et patronats travaillent depuis des semaines à la rédaction d'un document prévoyant les contreparties pour les salariés des enseignes de bricolage qui accepteront de travailler le dimanche, des recours ont été engagés vendredi auprès du Conseil d'État contre le décret à l'origine même des négociations. Les contestations ont été déposées par la Fédération FO du commerce, les syndicats FO-Commerce de Paris, du Val-d'Oise, le Seci-Unsa et SUD-Commerce, a précisé à l'AFP Christophe Le Comte, secrétaire de la Fédération FO du commerce. Tous dénoncent les attaques du texte publié le 31 décembre par le gouvernement à l'encontre de la règle du repos...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant