Travail détaché : un promoteur français condamné

le
0
Pour la première fois, c'est une entreprise cliente qui a été condamnée, pour avoir travaillé avec un sous-traitant (polonais) qui ne respectait pas les normes d'hygiène et les conditions de travail en vigueur dans l'Hexagone. Une décision qui pourrait faire jurisprudence.

Le mythe du plombier polonais a t-il du plomb dans l'aile? Une entreprise française a pour la première fois été condamnée en tant que cliente d'une société dont un des sous-traitants avait recours à du travail dissimulé. Promogim, un des leaders hexagonaux de la promotion immobilière, devra s'acquitter d'une amende de 210.000 euros, selon une information d'Europe 1.

Celle-ci a créé une filiale, la Société civile immobilière Rhône, qui souhaite en 2007 construire un complexe de 43 logements à Pringy, en Haute-Savoie. Tous les travaux de maçonnerie sont confiés à la Société Pala, qui propose des prix défiant toute concurrence dans le secteur. Et pour cause: elle sous-traite à une entrep...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant