Traqueur : Activité & résultats du 1er semestre impactés par la conjoncture économique et la baisse des immatriculations de véhicules neufs en France

le
0

Amélioration attendue au second semestre sous l'effet notamment du déploiement massif du contrat conclu avec un acteur majeur du BTP.

Saint-Cloud, le 3 octobre 2013

Baisse de 16.8 % de l'activité au 1er semestre 2013

Dans un contexte économique difficile, le Groupe Traqueur a vu au cours du 1er semestre 2013 son activité se contracter de 16.8% par rapport à la même période de 2012 (périmètre identique), le chiffre d'affaires ressortantà 7,53 M€ contre 9,05 M€ sur S1 2012.

La contribution des différentes activités au chiffre d'affaires du Groupe Traqueur a évolué comme suit :

CA en M€

1er Sem 2013

1er Sem 2012

% Variation

Sécurité

5.43

6.63

- 18.1 %

Télématique Embarquée

2.10

2.42

- 13.2 %

Total

7.53

9.05

-16.8%



Les points notables sont les suivants

L'activité « après-vol & sécurisation d'actifs divers » a évolué dans un contexte particulièrement défavorable dû à la baisse substantielle en France des volumes d'immatriculations des véhicules de tout type ainsi que des motos.

Traqueur a, pour faire face à cette situation, privilégié une approche qualitative permettant un accroissement du panier moyen et de la valeur ajoutée et de défendre ainsi ses marges sur son activité Concessions Automobiles.

Dans les deux-roues, l'activité Moto a connu une forte chute sur le premier semestre amenant Traqueur à redéfinir sa politique de distribution.

Les ventes dans le secteur des assurances ont progressé, Traqueur ayant bénéficié en 2013 du déploiement des nouveaux partenariats (AREAS & AMAGUIZ).

L'activité de distribution « Produits Connexes » a pâti de l'évolution de la règlementation applicable aux éthylotests alors que les ventes d'assistants d'aide à la conduite « Coyote by Traqueur » se sont maintenues sensiblement au même niveau en 2013 qu'au cours du 1er semestre 2012 grâce au succès du Nouveau Coyote.

Les ventes des produits d'éthylométrie, qui avaient bénéficié d'un environnement favorable en 2012, se sont fortement contractées en 2013, dès lors que le nouveau cadre réglementaire arrêté en début d'année ne sanctionnait plus l'absence d'éthylotests dans les véhicules. Traqueur a alors enregistré une réduction brutale de son carnet de commande.

Pour l'activité de « Télématique Embarquée & Gestion de Flotte de Véhicules », la priorité a été donnée à la finalisation d'un contrat avec un des majors du BTP et portant sur la fourniture de solutions d'optimisation de la consommation de carburant.

Ce contrat qui porte sur l'équipement par Fleet Technology (Groupe Traqueur) de plusieurs milliers de véhicules et engins de chantier constitue un partenariat de long terme et pourrait représenter plusieurs millions d'euros de chiffre d'affaires cumulé. Les premières installations ont démarré en mars 2013 et devraient s'intensifier sur la période 2013 à 2014.

L'activité commerciale a enregistré également plusieurs nouveaux succès et plusieurs renforcements de nos positions avec les « Loueurs de courte durée ».

Néanmoins, ces gains de marché sur le premier semestre n'ont pas compensé la baisse enregistrée sur l'activité « Loueur de longue durée » pour laquelle un repositionnement est en cours.

Chiffres clefs

Comptes consolidés

S1 2013

En M€

S1 2012

En M€

Variation

En M€

CA

7,53

9,05 (4)

(1,52)

EBITDA (1) (2) (5)

0,37

0,81

(0,44)

Résultat d'exploitation

(0,32)

(0,03)

(0,29)

Résultat Financier

(0)

(0,01)

0,01

Résultat Courant

(0,32)

(0,04)

(0,28)

Résultat Exceptionnel

(0,03)

(0)

(0,03)

Amortissement des écarts d'acquisition

(0,16)

(0,16)

0

IS (3)

(0,21)

(0,21)

0

Résultat Net part du Groupe

(0,30)

+0,01

(0,31)




Les résultats sociaux des 3 sociétés consolidées sont les suivants :

Traqueur : (0,22) M€

Fleet Technology : +0,09 M€

Fxm Technologie : (0,01) M€

Capitaux propres et trésorerie

Au 30 juin 2013, les capitaux propres part du groupe s'établissent à 6,66 M€, soit un montant par action hors dilution, de 2 €.

A cette même date, les disponibilités ressortent à 1,39 M€ et les dettes financières à 0,85 M€.

Perspectives 2013

Le second semestre 2013, dans un contexte escompté de stabilisation des marchés automobiles & motos, devrait bénéficier de plusieurs facteurs positifs et notamment :

- Déploiement des nouvelles politiques commerciales dans les ventes en concessions automobiles sur l'ensemble du semestre,

- Reprise de livraisons dans le secteur Moto,

- Passage à la phase de déploiement massif du contrat de Fleet Technology dans le secteur du BTP.



Le Groupe Traqueur a par ailleurs répondu à plusieurs appels d'offres structurants dans le domaine de la télématique dont les résultats sont attendus sur T4 2013.

Pour l'ensemble de l'année 2013, l'activité « Sécurité » devrait rester néanmoins en repli par rapport à 2012, tandis que l'activité « Gestion de Flotte et Télématique » devrait ressortir en croissance substantielle.

Par ailleurs le Groupe Traqueur a mis en œuvre au cours du 1er semestre un ensemble de mesures afin d'ajuster ses structures de coûts à l'évolution de son activité. Ce plan déployé rapidement porte déjà ses premiers effets sur la période.

Enfin, fort des succès enregistrés par Fleet Technology dans des appels d'offres en raison notamment des solutions innovantes proposées, bpifrance Rhône Alpes lui a renouvelé sa confiance en lui octroyant des prêts destinés à favoriser son activité de R&D.

Ce sont ainsi près de 900 K€ qui ont été perçus au cours du second semestre 2013.

Notes sur les états financiers

Note 1

EBITDA = EBE (Plan comptable Général) - redevances diverses

Note 2

Afin de donner une meilleure vision économique des comptes sociaux et consolidés, des subventions relatives au programme Monisol (Fleet Technology) sont activées en exploitation (50 K€ activés au 30 juin 2013 ; 75 K€ activés au 30 juin 2012). Cette dérogation au plan comptable général qui prévoit un traitement en « exceptionnel » pour une telle subvention, se justifie eu égard à l'importance du programme de R&D mené, dont les coûts immobilisés font l'objet de dotations aux amortissements (exploitation).

Note 3

Traqueur et Fleet Technology ont comptabilisé au 30 juin 2013 et au 30 juin 2012 des Crédits Impôt Recherche (CIR) semestriels alors qu'auparavant, la comptabilisation de CIR ne s'effectuait qu'en fin exercice pour leur montant annuel. La comptabilisation de CIR semestriels se justifie par l'importante des frais de recherche et de développement menés tout au long de l'année, de manière continue. La méthodologie appliquée pour estimer le montant des Cir au 30 juin 2013 est identique à celle retenue au 30 juin 2012.

Note 4

De manière dérogatoire, Fleet Technology a comptabilisé au 30 juin 2012 en chiffre d'affaires (0,17 M€) la cession de boitiers télématiques auparavant en mode locatif (option d'achat activée par le client). La valeur nette comptable desdits boitiers apparaît en « autres charges d'exploitation ».

Note 5

Au 30 juin 2013, les montants retenus au titre des CICE (crédits d'impôt compétitivité des entreprises), pour un total de 27 K€, ont été portés en déduction des charges sociales.



A propos du Groupe TRAQUEUR :

TRAQUEUR, le leader de l'après-vol, est, avec sa filiale Fleet Technology (géolocalisation et éco-télématique), le seul opérateur français à proposer un ensemble de solutions associant les technologies radio VHF (exclusive), satellitaire GPS et GSM. L'expertise du Groupe s'exprime à travers plusieurs grands domaines d'application :

- la sécurité et la protection des biens:

  • les solutions d'après-vol de TRAQUEUR protègent les véhicules et les biens des particuliers (automobiles, deux-roues, véhicules de loisirs, bateaux, jet-ski...) et des entreprises (camions, véhicules utilitaires, engins et matériels de chantier, marchandises...) ;

  • la prévention du risque routier : assistant d'aide à la conduite, éthylotest ;

- la géolocalisation et la gestion de flotte de véhicules : les solutions de Fleet Technology contribuent à l'optimisation des flottes d'entreprise (visualisation et suivi des véhicules en temps réel, type de trajets, édition de km parcourus, rapports d'activité, gestion de clientèle, etc.) ;

- les green solutions et l'éco-télématique : le Groupe dispose d'une offre étendue mettant en évidence la consommation de carburant, l'émission de carbone, le profil comportemental des conducteurs et un ensemble de données spécifiques permettant de réduire significativement les coûts et risques routiers.

Le Groupe TRAQUEUR bénéficie d'une infrastructure technique propriétaire bâtie depuis 2002 et de deux licences hertziennes ARCEP ; il dispose d'un département Recherche et Développement intégré. Il est par ailleurs référencé auprès d'une trentaine de constructeurs auto/moto et près d'une dizaine de constructeurs BTP et a noué des partenariats avec de nombreux assureurs, courtiers et assisteurs (AMAGUIZ, AREAS, GAN, GROUPAMA, GROUPE ZEPHIR, GSA, SOLLY AZAR...).

TRAQUEUR intervient en partenariat actif avec les forces de l'ordre depuis 2001.

TRAQUEUR est labellisée « Entreprise Innovante » auprès d'Oséo ; le Groupe est membre des pôles de compétitivité TENERRDIS (Technologies Energies Nouvelles Energies Renouvelables Rhône-Alpes, Drôme, Isère, Savoie), SYSTEM@TIC (Paris Région Systems& ICT Cluster) et LUTB (Transports collectifs urbains de personnes et de marchandises).

Leader national du Prix Deloitte FAST 50, le Groupe TRAQUEUR est coté sur Alternext Paris de NYSE Euronext depuis le 12 avril 2007 par cotation directe (Code ISIN : FR0004043487, Code Mnémo : ALTRA) et a réalisé au 31 décembre 2012 un chiffre d'affaires consolidé de près de 17.1M€.

TRAQUEUR est membre fondateur d'Etna (European Tracking Network Association).

www.traqueur.fr

Il est rappelé que :
- l'opération d'admission sur Alternext du Groupe Traqueur n'a pas donné lieu à un prospectus soumis au visa de l'Autorité des Marchés Financiers ;
- l'alinéa 3 de l'article 211-4 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers précise que : « [...] la diffusion, directe ou indirecte, dans le public des instruments financiers ainsi acquis ne peut être réalisée que dans les conditions prévues aux articles L. 411-1, L. 411-2, L. 412-1 et L. 621-8 à L. 621-8-3 du code monétaire et financier » ;

- l'Autorité des Marchés Financiers dans un communiqué de presse du 15 octobre 2007 a précisé les règles relatives aux placements privés sur Alternext.

Retrouvez tous les communiqués du Groupe Traqueur sur le site www.traqueur.fr Rubrique « Investisseurs ».



VOS CONTACTS



GROUPE TRAQUEUR

Marc Verdet - Président du Directoire

Thierry Michaux - Directeur Général Adjoint

01.56.97.70.00 - investisseurs@traqueur.fr

Barbara Tron - Relations presse

01.56.97.70.21 - barbara.tron@traqueur.fr



Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant