Traque pour retrouver un violeur en série

le
1
Interpol a émis samedi soir une «notice rouge» demandant l'arrestation d'un détenu franco-suisse ayant tué sa socio-thérapeute dans un bois près de Genève.

«C'est une bombe prête à exploser qui va recommencer à tuer», s'inquiètent les experts interrogés par la presse helvétique. Une chasse à l'homme transfrontalière est engagée depuis jeudi entre la Suisse, l'Allemagne et la France pour retrouver un violeur en série qui a tué jeudi sa socio-thérapeute dans un bois près de Genève. Interpol a émis samedi soir une «notice rouge» demandant l'arrestation de Fabrice Anthamatten.

Le détenu franco-suisse de 39 ans est considéré comme dangereux. Au moment de sa disparition, il circulait à bord d'une Citroën Berlingo blanche immatriculée GE 719 149. Son signalement est le suivant: «Homme, type caucasien, 181 cm, crâne rasé, porte des lunettes de vue. Il est vêtu d'un K-way bleu, d'une veste en mouton retourné, d'un pantalon brun multipoches, d'une casquette noire...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laeti453 le dimanche 15 sept 2013 à 14:38

    C est triste a dire mais tant que desmagistrats ne seront pas assassinesapres violi, rien ne changera.