Trappes : le procès de la femme voilée est renvoyé, la loi contestée

le
0
Prévu mercredi matin, le procès de Cassandra Belin pour le port d'un voile intégral a été renvoyé au 11 décembre. Son avocat a déposé une question prioritaire de constitutionnalité contre la loi interdisant de dissimuler son visage.

Le procès de Cassandra Belin devant la 5e chambre du tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines), prévu mercredi matin, a été renvoyé. La jeune femme de 20 ans devait comparaître pour outrage à des fonctionnaires de police qui, le 18 juillet, avaient décidé de contrôler son identité après avoir constaté qu'elle portait un voile intégral, ce qu'interdit une loi d'avril 2011. Le contrôle avait dégénéré, et les trois policiers avaient porté plainte pour des coups portés selon eux par le mari de la jeune femme. Des insultes auraient également été lancées, notamment par la jeune femme convertie à l'Islam.

Si ce procès a été renvoyé au 11 décembre, c'est parce que l'avocat de Cassandra Belin, Me Philippe Ba...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant