Transports urbains : les appels à la grève se multiplient

le
0
La CFDT a rejoint l'appel à la grève reconductible à la RATP, alors qu'un préavis de grève dans les transports urbains de province entre le 12 et le 30 octobre a été déposé mardi. A la SNCF, la CGT se dit également favorable à une grève reconductible.

La CFDT suivra finalement la CGT. L'organisation syndicale a déposé ce mercredi un préavis qui lance une grève reconductible à la RATP et débute le 12 octobre, a-t-elle annoncé.«La reconduction du mouvement dépendra de l'importance de la mobilisation (du 12 octobre) et de la réponse du gouvernement», précise la section de la RATP. Cette annonce intervient deux jours après que la CGT-RATP a déposé un préavis de grève illimitée à compter de la nouvelle journée d'action organisée par les syndicats, dans le métro parisien.

Le mouvement ne se durcit pas qu'à Paris. Les transports urbains de province, par la voix de la fédération CGT, ont déposé un préavis de grève couvrant la période du 12 au 30 octobre, mardi soir.

A la SNCF, les principaux syndicats (CGT, Sud Rail, CFDT, Unsa) doivent décider ce mercredi des modalités d'action pour le 12. La CGT-cheminots proposera cet après-midi aux autres syndicats de la SNCF un préavis de grève reconductible à part

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant