Transports et communication : les dépenses des députés en 2014 dévoilées

le
0
Transports et communication : les dépenses des députés en 2014 dévoilées
Transports et communication : les dépenses des députés en 2014 dévoilées

Transparence bien ordonnée commence par soi-même. Spécialiste des comptes publics et examinateur attentif des dépenses de l'Etat, le député apparenté socialiste de l'Aisne, René Dosière, rend ses rémunérations publiques et dévoile, dans le détail, comment il dépense son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM).

Dans une longue note publiée ce mercredi sur son blog, Dosière justifie ses frais et explique comment il parvient à faire tourner sa «petite entreprise de service public». Où l'on apprend que les 5308€ nets d'IRFM reçus chaque mois sont employés comme suit : «Location et entretien du local de circonscription : 1530€ (29%). Frais d’hôtels et de restauration : 850€ (16%). Fournitures diverses et documentation : 740€ (15%). Frais divers liés au mandat : 730€ (14%). Rémunération des collaborateurs (en sus de l’enveloppe ad hoc) : 720€ (14%). Frais de déplacement : 600€ (12%).»

1,5 M€ pour les déplacements en train des députés

L'élu de l'Aisne rappelle qu'en outre, un député touche 5704€ nets par mois et qu'il bénéficie d'une enveloppe de 9504€ mensuels pour rémunérer ses collaborateurs.

Surtout, René Dosière dévoile les autres dépenses prises en charge par l'Assemblée pour l'ensemble des 577 députés, en matière de transports et de communication. On découvre ainsi qu'en 2014, le Palais Bourbon a dépensé 3,9 M€ en billets d'avion, 1,5 M€ pour leurs déplacements en train, 255 000€ pour leurs trajets en métro, 1,1 M€ pour ceux effectués en taxi et 2,6 M€ pour leurs frais de téléphone.

Dosière conclut par cette précision : «Tels sont les éléments d’information que je tenais à fournir dans le cadre d’une transparence sur l’usage des fonds publics qui ne doit pas être confondue avec le voyeurisme.» Et de renvoyer vers le code de déontologie des députés, qui stipule que ceux-ci «doivent rendre compte de leurs décisions et de leurs actions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant