Transport aérien : un site révolutionnaire pour payer vos billets moins cher

le
0
Transport aérien : un site révolutionnaire pour payer vos billets moins cher
Transport aérien : un site révolutionnaire pour payer vos billets moins cher

Acheter un billet d'avion, c'est un peu comme jouer à la loterie. Quand la chance est au rendez-vous, on obtient une place au tarif le plus avantageux et on arbore fièrement le «ticket gagnant», trop heureux d'avoir fait de substantielles économies. Mais le reste du temps, prendre un vol commercial nécessite souvent de casser sa tirelire !

Le plus surprenant, c'est qu'entre les prix les plus bas et les plus élevés, il ne s'écoule parfois que quelques jours, voire quelques heures, pour la même place en cabine. Afin d'éviter aux voyageurs de subir cette incessante fluctuation des tarifs des compagnies aériennes, David, 39 ans et ingénieur développeur, et Nicolas, 32 ans, spécialiste du marketing digital, viennent de lancer Alogfly, un site Internet totalement gratuit, censé vous trouver le billet au tarif le plus avantageux.

«Il y a quelques années, avec six amis, nous devions nous rendre à un mariage aux Etats-Unis. Chacun a pris de son côté un aller-retour Paris-Baltimore via New York. Nous étions tous dans le même avion, assis sur des places identiques. Pourtant, personne n'avait payé le même prix. Ça variait du simple au double, voire davantage. Je me suis dit qu'il fallait trouver une solution pour éviter ça», explique Nicolas.

Même constat pour David qui, après avoir dépensé 1400 euros pour se rendre avec son amie à Montréal, a eu la mauvaise surprise de constater que les billets étaient... 400 euros moins cher le surlendemain ! Plutôt que de digérer, fatalistes, l'impitoyable loi des compagnies, les deux hommes se sont retroussé les manches pour trouver la parade et lancer leur logiciel, après trois années d'intenses recherches.

Pourquoi les prix varient inlassablement

Les prix des billets d'avion sont modifiés plusieurs fois par jour, voire par heure. C'est le principe du « yield management » qui régit souvent la réservation des places. Autrement dit, les prix sont régulièrement ajustés en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant