Transparence : pour le PS, c'est non

le
0
À l'exception des Verts, les députés de droite et de gauche s'opposent à la publication de leur patrimoine.

La transparence a ses limites. Elle est l'objet d'un nouveau bras de fer entre le gouvernement et les députés socialistes. En clair, le projet de moralisation de la vie politique, qui sera présenté mercredi en Conseil des ministres, n'a pas de majorité pour être adopté à l'Assemblée. Il prévoit la publication des déclarations de patrimoines des ministres, membres de cabinets ministériels, députés, sénateurs, patrons d'exécutifs locaux et directeurs d'administration centrale. «Il s'appelle comment, ce projet? Tous pourris?» lançait la semaine dernière un élu chevronné.

À l'exception des Verts, les députés de la majorité, PS, radicaux de gauche et même communistes, sont vent debout contre la publication intégrale de leurs déclarations de patrimoine comme ont été contraints de le faire les ministres. «On a l'impression que la classe politique est puni...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant