Transparence partielle entre labos et médecins

le
0
Le gouvernement a publié le décret qui met en application la loi Bertrand, mais le texte n'obligera pas les médecins à déclarer le montant des contrats signés avec l'industrie.

Cela aurait pu être un symbole très fort: au moment où s'ouvre le procès Servier à la suite du scandale du Mediator, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé la publication au Journal officiel d'un décret encadrant les relations financières entre les laboratoires pharmaceutiques et les médecins ainsi que les autres professionnels de santé.

Ce décret, qui entre en application aujourd'hui, est issu de la loi Bertrand votée par le précédent gouvernement le 29 décembre 2011 pour éviter les ­types de conflits d'intérêts entre médecins et laboratoires qui avaient permis au Mediator de rester aussi longtemps sur le marché malgré les risques qu'il présentait pour la santé. Malheureusement, la transparence qui était l'un des axes principaux de la réforme lancée par Xavier Bertran...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant