Transparence: le PS toujours rétif

le
2
Les projets de loi sur le contrôle du patrimoine des élus viendront en débat à l'Assemblée dans la semaine du 17 juin.

L'affaire Cahuzac n'en finit pas de faire des vagues. Le bras de fer se poursuit entre le gouvernement et sa majorité, au sujet de la publication des déclarations de patrimoine des élus. Un grand nombre de parlementaires de gauche refusent d'être «jetés en pâture» à l'opinion et redoutent les «effets pervers» de la publication intégrale de leur patrimoine, susceptible selon eux de «porter atteinte» à leur vie privée. Bruno Le Roux, le patron des députés socialistes, a suggéré mercredi au cours de l'émission «Questions d'info» (LCP/FranceInfo/Le Monde/AFP) que ces déclarations soient uniquement «consultables par tous ceux qui ont un intérêt» à le faire, citant en exemple les journalistes. Réponse de l'entourage du premier ministre: «Ce qui est certain, c'est que l'on a en tête le principe de la publication, tel que pratiqué par les ministres.»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 25 mai 2013 à 21:35

    SCANDALE des retraites des FONCTIONNAIRES ...Lire l'intégralité du rapport : "Les retraites de nababs des hauts fonctionnaires européens" La nouvelle bourgeoisie et ses privilèges de royauté...http://www.lepoint.fr/economie/les-retraites-en-or-de-l-europe-19-05-2009-344867_28.php...Et ils nous retirent le pain de la bouche en nous demandant de faire ENCORE DES EFFORTS. Faudra t'il un "copier/coler" de 1789 ? et mettre leurs têtes au bout de nos piques ?..Aux armes Citoyens !...

  • frk987 le samedi 25 mai 2013 à 10:45

    Certes, le PS craint fort que FH soit le premier concerné !!!! Et un scandale d'ISF (absence de déclaration, on ne peut faire pire) après l'affaire Cahuzac serait malvenu.