Transparence : le député UMP Daniel Fasquelle parodie François Hollande

le
1
Transparence : le député UMP Daniel Fasquelle parodie François Hollande
Transparence : le député UMP Daniel Fasquelle parodie François Hollande

«Que reste-t-il de la République exemplaire de François Hollande?» a lancé ce mardi le député UMP Daniel Fasquelle lors des questions au gouvernement, quelques heures avant que le projet de loi sur la transparence de la vie publique soit voté par les députés. «Nous avons bien compris que le but de cette loi était de détourner l'attention de l'affaire Jérôme Cahuzac», a-t-il accusé.

Ce mardi, l'ancien ministre du Budget était justement de nouveau entendu à l'Assemblée par la commission d'enquête dont fait partie le député. «On a le sentiment que l'on s'approche de la vérité et que le pouvoir en place perd ses nerfs», a insisté Daniel Fasquelle qui, en décembre, avait lui-même posé la question de l'existence d'un compte en Suisse à l'ex-ministre lors d'une autre séance au Palais Bourbon.

«Lui, président de la République...»

Le député du Nord-Pas-de-Calais s'essaie ensuite à une anaphore, parodie de celle de François Hollande pendant la campagne présidentielle: «Lui, président de la République, a reçu les journalistes à huis clos. Lui, président de la République, se pose désormais en responsable de la majorité en recevant à l'Elysée les chefs de partis. [...] A nommé son ex-compagne Ségolène Royal à la vice-présidence de la Banque publique d'investissement (BPI). [...] A nommé Manuel Flam, ex-directeur de cabinet de Cécile Duflot, à la tête du premier bailleur de France» [la société nationale immobilière filiale de la Caisse des dépôts et consignations]...

Une énumération qui fait sortir de ses gonds le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies. «Je vois bien vos intentions polémiques», accuse-t-il avant de rappeler à Daniel Fasquelle qu'il a été le soutien d'un «président de la République qui avait envisagé de nommer son fils à la tête de l'Epad (l'organisme gérant le quartier d'affaires de la Défense)». ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mardi 23 juil 2013 à 17:48

    bien vu LE TOUQUET PARIS PLAGE