Transparence financière des partis : Copé dépose deux propositions de loi

le
6
Transparence financière des partis : Copé dépose deux propositions de loi
Transparence financière des partis : Copé dépose deux propositions de loi

Il l'avait promis en mars, en plein scandale Bygmalion sur des soupçons de surfacturations à l'UMP. Trois mois plus tard, poussé à la démission de la présidence de l'UMP, Jean-François Copé lève le voile sur deux propositions de loi sur la transparence financière de la vie politique, qui visent à «restaurer la confiance des citoyens» dans les structures qui incarnent la démocratie. Selon «Le Figaro», qui se les est procuré, le député-maire UMP de Meaux a déposé les deux textes vendredi dernier. L'un porte sur la transparence financière des partis politiques, l'autre sur la transparence des campagnes présidentielles.

Transparence financière des partis politiques. Avec sa proposition de loi, l'élu de Seine-et-Marne entend ajouter des obligations à la loi de 1988 sur la transparence financière de la vie politique, notamment un dispositif «d'audit interne exercé par un comité indépendant». Il exige aussi que les comptes des partis et groupements politiques soient déposés auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, avec l'ensemble des pièces comptables nécessaires à leur contrôle. Il souhaite aussi que la Commission ou, en cas de recours, le Conseil constitutionnel, rende public l'ensemble de ces comptes et justificatifs.

Transparence financière des campagnes présidentielles. La deuxième proposition de Jean-François Copé impose aux partis ou groupements politiques qui ont soutenu un candidat à l'élection présidentielle de déposer, dans le même délai que le candidat, des comptes certifiés établis sur la période de la campagne électorale. Il préconise que la Commission prenne en considération ces comptes pour approbation, rejet ou réforme «dans les six mois» qui suivent leur dépôt.

DOCUMENT. Transparence financière de la vie politique : les propositions de loi de Copé 

Les propositions de Jean-François Copé pour la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 23 juin 2014 à 12:23

    IL NE FAUT TROP SE FAIRE D' ILLUSION : tous pareils les politiques; il faut instaurer l'ECOPROFITEUR pour tous les élus..... et autres profiteurs....

  • gjack le lundi 23 juin 2014 à 12:00

    L’archétype de l'énarque qui confond démocratie et monarchie.Il ne manque pas d'air, il a encore de la confiture sur les doigts et il fait sa proposition de loi sans aucune gêne car il ne souhaite pas, en bon seigneur des provinces briardes, que cela ne se reproduise ....

  • pbenard6 le lundi 23 juin 2014 à 11:43

    pourquoi est-ce qu'il n'est pas encore en prison? et lellouche qui se plaint de jacob pour lui avoir caché des choses..

  • tpam52 le lundi 23 juin 2014 à 10:56

    Etre obligé de faire des lois pour contraindre les hommes politiques à etre honnetes... Cela ne me parait pas etre la meilleure solution pour regagner la confiance des citoyens.

  • GEPAPI le lundi 23 juin 2014 à 10:53

    L'avis d'un pro de la "transparence" est toujours le bienvenu.Au moins, question doigts dans la confiture, on va être éclairé au-delà de nos souhaits.Ni honte, ni amour-propre, ni regrets.Entre les "vertueux" du PS et de l'UMP , le FN n'a pas besoin de faire campagne. Il va bien falloir un jour nettoyer tout ça.

  • jany7 le lundi 23 juin 2014 à 10:37

    le pompier arrosé manque pas de culot pourquoi il l'a pas fait avant ces magouilles