Transparence de la vie politique : la droite dénonce une «hypocrisie»

le
1
Selon un amendement du socialiste Jean-Jacques Urvoas, le patrimoine des élus pourra être consulté en préfecture par les électeurs, mais il ne pourra pas être divulgué.

La gauche est toujours très divisée sur la publication des déclarations de patrimoine des élus. Les écologistes sont les seuls à réclamer leur publication intégrale. «La culture française sur tout ce qui touche à l'argent et à la politique est une culture du secret et de l'opacité», a dénoncé mardi matin François de Rugy, coprésident du groupe des Verts, à l'issue de la réunion hebdomadaire du groupe. À l'inverse, les radicaux de gauche sont hostiles à toute publication. Seuls les communistes, par la voix de leur président de groupe, André Chassaigne, ont jugé que le compromis trouvé entre le gouvernement et la majorité était «un bon point d'équilibre».

Le bras de fer entre les députés socialistes et l'exécutif s'est en effet conclu par une solution de compromis, négociée entre l'Élysée...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 4 juin 2013 à 18:29

    •Le problème en France: Ceux qui cherchent avant tout à se bâtir des rentes ont pris le contrôle de l’Etat Français, depuis 1974, et n’a cessé de se renforcer. Pour la PREMIÈRE FOIS dans l’Histoire de France, pas un membre du gouvernement actuel n’a exercé la moindre activité dans le secteur privé et donc n’a JAMAIS pris le moindre risque. Les Rentiers sont au Pouvoir…On en voit le résultat. TOUT POUR EUX, leur famille et copains, et rien pour les autres ! Affutons nos faux et nos piques