Transparence : Bercy fait le minimum sur la réserve parlementaire des sénateurs

le
3
Transparence : Bercy fait le minimum sur la réserve parlementaire des sénateurs
Transparence : Bercy fait le minimum sur la réserve parlementaire des sénateurs

Le détail de la réserve parlementaire des sénateurs, qui leur permet de financer des projets dans leurs circonscriptions, a été publié ce samedi sur le site du ministère des Finances. Le total atteint 53,9 millions d'euros. Chaque groupe parlementaire reçoit entre 130.000 et 150.000 euros par sénateur. Ces groupes ont ensuite la charge de répartir la somme globale qu'ils reçoivent en fonction de critères, tels que l'assiduité ou le travail en commission.

On découvre ainsi qu'à l'initiative de Catherine Tasca (PS) les écoles d'Achères (Yvelines) ont perçu 4.491 euros pour l'acquisition de tableaux numériques interactifs ou que la restauration de l'église d'Yvoire en Haute-Savoie a bénéficié de 9.350 euros grâce à Pierre Hérisson (UMP).

Des données quasiment impossibles à exploiter

Une liste perdue dans les méandres du site Internet du ministère de l'Economie et des Finances et publiée sous un format qui la rend quasiment inexploitable... Bercy n'a fait aucun effort au moment de divulguer la réserve parlementaire des sénateurs, comme la loi l'y oblige.

D'abord, à moins d'être un informaticien ou un très fin connaisseur des arcanes du portail de Bercy, impossible de trouver ce document hébergé sur http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/ qui dépend de la direction du Budget. Si au moins il apparaissait dans sa rubrique actualité...

Ensuite, la liste, qui comporte 95 pages, est publiée dans un format PDF, ce qui rend impossible tout travail de recoupement des informations pour tirer des enseignements de cette liste. A moins de rentrer toutes les informations à la main dans un tableur. Le chemin vers la transparence de la vie publique est encore très long.

Sébastien Lernould

 

L'Assemblée nationale avait publié en janvier pour la première fois l'utilisation en 2013 de sa réserve parlementaire, d'un montant total de 90 millions d'euros. Plusieurs députés socialistes avaient observé début septembre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le samedi 20 sept 2014 à 19:37

    Bénéficiaire : AMAVIP Association de médiation et d'aide aux victimes d'infractions pénales - Montant : 10000 € - Adresse : "Maison de justice et du droit 1550 avenue du Général de Gaulle 71005 MACON " - Nature de la subvention :Fonctionnement programme et action budgétaires : 101-03 Député ou groupe ayant demandé la subvention : THÉVENOUD Thomas (SRC) Département :Saône-et-Loire

  • pichou59 le samedi 20 sept 2014 à 18:39

    cela sert a inonder les petits amis; c'est comme les bons "jobs" pour leurs familles.... **** pendant que ces profiteurs arrosent, des familles sont complètement décimées par le chômage - c'est HONTEUX - et le type Pacé, on ne l'entend pas sur ce genre d'affaire

  • mjjmimi le samedi 20 sept 2014 à 15:54

    Fonctionnaires de Bercy et privilégiés du sénat même combat!