Transmanche : Londres veut interdire aux ferries français d'accoster à Douvres

le
8
Transmanche : Londres veut interdire aux ferries français d'accoster à Douvres
Transmanche : Londres veut interdire aux ferries français d'accoster à Douvres

Un coup de Trafalgar pour la compagnie MyFerrylink. La commission de la concurrence britannique vient d'interdire aux trois ferries de la compagnie qui avaient été rachetés en 2012 par Eurotunnel après la faillite de SeaFrance, d'accoster dans le port du Kent à Douvres. «L'Autorité de la concurrence et des marchés a confirmé de manière provisoire une décision préalable de la Commission de la concurrence interdisant à Eurotunnel d'opérer un service de ferries depuis Douvres», a-t-elle indiqué dans un avis rendu public ce mardi.

Une première fois en juin, l'Autorité de la concurrence britannique avait de saborder MyFerrylink en estimant que l'exploitation de ces ferries avec la gestion du tunnel sous la Manche permettait au groupe Eurotunnel de détenir «plus de la moitié» du marché des liaisons transmanche... Et de faire faire grimper les prix. Cette décision avait été cassée par le tribunal d'appel de la concurrence au mois de décembre.

Alors que l'on croyait l'affaire terminée, la Commission britannique est revenu à la charge ces dernières semaines en assurant qu'elle disposait de la compétence juridique pour se prononcer sur l'acquisition par Eurotunnel des bateaux de l'ex-SeaFrance. Selon elle, Eurotunnel a fait l'acquisition d'une entreprise et non pas de simples actifs. En d'autres termes, «il y a un niveau considérable de continuité entre les services de l'ex-SeaFrance sur la liaison Douvres-Calais et les nouveaux services du groupe Eurotunnel sur cette liaison», a jugé la commission de la concurrence.

Pour Eurotunnel, c'est «l'incompréhension». Selon ce groupe, Seafrance a arrêté son exploitation en novembre 2011 et a été liquidée 6 mois avant qu'il n'achète les ferries et en confie l'exploitation à une société indépendante, la SCOP. Il ne comprend pas en quoi «il est possible de considérer qu'il a repris une société 6 mois après sa disparition, et 9 mois après l'arrêt de toute ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PHMAUVE le mardi 20 mai 2014 à 17:54

    Ils ont eu raison sur l'€ https://www.upr.fr/videos/conferences-en-ligne/faut-il-avoir-peur-de-sortir-de-leuro

  • LeRaleur le mardi 20 mai 2014 à 17:51

    Ne plus rien faire pour empêcher un immigré qui veut rallier l'Angleterre.

  • charleco le mardi 20 mai 2014 à 13:44

    ils ont saboté l'Europe et ils continuent. C'est nous qui sommes en-dessous de tout : il fallait leur donner un ultimatum pour déguerpir. Au lieu de ça, on leur donne notre pognon.

  • o.top le mardi 20 mai 2014 à 12:10

    Faut noyer le tunnel et les interdites d'accoster et d'atterrir dans l'UE !

  • villanti le mardi 20 mai 2014 à 12:05

    ben, interdisons britanny ferry : c'est simple .

  • M7817796 le mardi 20 mai 2014 à 12:02

    Les rentiers capitalistes contre les SCOPS voilà la véritable guerre.

  • o.top le mardi 20 mai 2014 à 10:22

    mais qu'ils quittent l'UE ces glands

  • spanouc le mardi 20 mai 2014 à 10:13

    Sont vraiment sans gène ces anglais ! De vrais charlatans