Transgene : un nouveau départ

le
2
Une salariée de Transgene au travail. (© Transgene)
Une salariée de Transgene au travail. (© Transgene)

La doyenne des biotechs françaises était en sursis depuis mars 2015. A l’occasion de la publication de ses résultats annuels, ses dirigeants avaient alors reconnu, à demi-mot, qu’ils peinaient à trouver un partenaire pour TG4010, un vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon et le candidat-médicament le plus avancé du portefeuille de Transgene. Depuis, de nouveaux essais précliniques (tests chez l’animal) avaient été lancés, en avril dernier, pour sortir TG4010 de l’ornière. Et un plan de restructuration avait été annoncé en juin, pour redonner de l’oxygène à la société. Mais on attendait d’en savoir plus…

C’est chose faite. La biotech strasbourgeoise a fait ce matin un point sur sa nouvelle stratégie. Elle va initier cinq essais cliniques intermédiaires (phase II) pour évaluer le potentiel des combinaisons entre ses produits - des vaccins thérapeutiques - et une nouvelle génération d’anti-cancéreux, les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (IPCI). Hier, le titre a déjà gagné 44% et il progresse encore ce matin de près de 10% dans un marché très baissier.

Possible signature de partenariats industriels

Concrètement, Transgene va évaluer TG4010 en combinaison avec des IPCI ayant reçu une autorisation de mise sur le marché (probablement Opdivo ou Keytruda), dans le cadre de trois études distinctes, dont le cancer du poumon. Pexa-Vec, un autre produit développé par

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SB1954 le jeudi 7 jan 2016 à 09:42

    le futur de Genfit...espérons !

  • nazedark le jeudi 7 jan 2016 à 09:40

    Quelle merveille ! J'en veux !