Transgène s'écroule après la rupture d'un partenariat stratégique

le
0
Le laboratoire suisse Roche, partenaire de la biotech sur un traitement contre le cancer du col de l'utérus, vient de résilier un accord de licence signé en 2007, et stratégique pour Transgène. À la Bourse de Paris, le titre dévisse de 13%.

C'est un coup dur pour la biotech strasbourgeoise, qui a annoncé mardi soir la fin de son accord de licence avec le laboratoire suisse Roche, sur le développement du TG4001, un produit contre les maladies dues au virus du papillome humain (HPV ou cancer du col de l'utérus). L'initiative de la dénonciation du contrat, signé en 2007 et accordant au partenaire les droits exclusifs mondiaux sur le développement et la commercialisation du produit, vient de Roche, a précisé Transgène.

Le groupe explique par ailleurs avoir été informé par Roche que «sa décision était fondée sur des raisons stratégiques lui appartenant et non sur les données du produit». Celui-ci est actuellement en phase IIb d'essais cliniques (testés d'efficacité chez l'homme), une étude dont le financement était pris en charge par le laboratoire suisse.

Trouver un nouveau partenaire

«La résiliation de l'accord de licence ne devrait pas avoir d'incidence sur cette étude clinique, portant sur 200

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant