TRANSGENE : forte réduction des pertes au premier semestre

le
0

(AOF) - Transgene a enregistré une perte nette globale de 12,15 millions d’euros au premier semestre 2016, nettement réduite par rapport à la même période l’année dernière : 28,1 millions d’euros. La perte opérationnelle des activités poursuivies de la société biopharmaceutique spécialisée dans les produits d’immunothérapie ciblée contre les cancers et les maladies infectieuses a suivi la même tendance. Elle est ressortie à 10,7 millions d’euros à comparer avec une perte de 20,18 millions d’euros au premier semestre 2015.

Les revenus se sont élevés à 4,875 millions d'euros contre 5,26 millions d'euros au premier semestre 2015. Cette année, les revenus des accords de collaboration et de licence se sont établis à 1,9 million d'euros contre 0,8 million d'euros sur la même période de 2015. Ils se composent essentiellement de prestations de recherche et de redevances sur licences et comprennent une rémunération ponctuelle de 1,3 million d'euros versée par Sanofi Chimie.

"Les résultats de ce premier trimestre 2016 reflètent la réorganisation de la société opérée depuis 2015. Nous avons sensiblement réduit nos coûts de fonctionnement, ce qui nous permet de disposer des ressources financières nécessaires à nos développements prometteurs en préclinique et en clinique, tout en maîtrisant notre consommation de trésorerie", a commenté Jean-Philippe Del, directeur financier de Transgene.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie, les actifs financiers disponibles à la vente et les autres actifs financiers courants s'élevaient à 33,4 millions d'euros au 30 juin 2016, contre 31,7 millions d'euros au 31 décembre 2015.

La société a confirmé sa prévision de consommation de trésorerie de l'ordre de 35 millions d'euros sur l'année 2016. Elle prend en compte l'augmentation significative de la consommation de trésorerie au second semestre 2016, par rapport au premier semestre. Celle-ci s'explique par une accélération de notre plan de développement clinique et donc des dépenses associées et des décaissements exceptionnels : paiement d'une prime d'étape à SillaJen et augmentation de capital de notre joint-venture en Chine avec la société Tasly Biopharmaceutical Technology.

Elle s'explique aussi par des encaissements majeurs sur le premier semestre uniquement, notamment le financement des crédits d'impôts (7,6 millions d'euros) et de la rémunération complémentaire de Sanofi (1,3 million d'euros).

Transgene rappelle qu'elle bénéficie toujours de financements complémentaires actionnables sur l'année 2016 : la seconde tranche du prêt de la Banque européenne d'investissement pour 10 millions d'euros, ainsi que l'engagement donné par l'Institut Mérieux à hauteur de 10 millions d'euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant