Transgene: collaboration avec Merck et Pfizer.

le
0

(CercleFinance.com) - Transgene a annoncé ce mardi après Bourse la signature d'un accord de collaboration avec Merck et Pfizer afin d'évaluer le potentiel du vaccin thérapeutique TG4001 en combinaison avec Avelumab, un anticorps monoclonal anti-PD-L1 IgG1 totalement humanisé en cours d'investigation, dans le traitement des carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou (HNSCC) positifs au virus du papillome humain (HPV), après échec des thérapies standards, dans un essai clinique de Phase 1/2 dont Transgene est le promoteur.

'En étant associés, TG4001 et Avelumab combinent leur action respective à 2 étapes distinctes de la réponse immunitaire pour, in fine, cibler les cellules tumorales', éclaire la société biopharmaceutique, laquelle souligne par ailleurs qu'l s'agit d'un accord exclusif entre les parties, qui vont pouvoir tester en clinique la combinaison de ces 2 classes d'agents thérapeutiques en cours de développement dans les HNSCC positifs au HPV.

Cet essai clinique de phase I/II se déroulera en France et les premiers patients devraient être recrutés au premier semestre 2017. Le protocole clinique prévoit d'inclure des patients souffrant d'un carcinome oropharyngé épidermoïde positif au virus HPV, en récidive et/ou métastatique, après traitement local définitif ou chimiothérapie, et qui ne peuvent être traités par résection chirurgicale et/ou réirradiation.

TG4001 est une immunothérapie active conçue par Transgene pour exprimer les séquences codant pour les antigènes tumoraux E6 et E7 du HPV-16, et pour l'interleukine 2 (IL-2). Ce vaccin a été administré à plus de 300 patientes présentant des néoplasies cervicales intraépithéliales (CIN 2/3) et a montré une bonne sécurité, une élimination du virus HPV significative et des résultats d'efficacité prometteurs.

Avelumab est quant à lui un anticorps monoclonal totalement humanisé, dirigé contre une protéine présente sur les cellules tumorales appelée PD-L1, ou ligand de mort programmée 1. En tant qu'inhibiteur de points de contrôle immunitaire, Avelumab pourrait avoir un mécanisme d'action double, qui permettrait au système immunitaire de repérer et attaquer les cellules tumorales.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant