Transformer l'air et l'eau en biocarburant

le
0
Des ingénieurs sont en train de concevoir un biocarburant à l?empreinte carbone nulle.
Des ingénieurs sont en train de concevoir un biocarburant à l?empreinte carbone nulle.

Une petite entreprise britannique affirme être capable de produire du biocarburant renouvelable à partir de? rien.



Produire de l'essence avec du simple gaz carbonique et de la vapeur d'eau pourrait constituer un énorme coup de pouce au développement des combustibles « verts ». Ce défi semble insurmontable, mais la fine équipe de Synthese Air Fuel (AFS) l'a relevé en créant un dispositif utilisant les énergies renouvelablespour alimenter la capture du dioxyde de carbone (CO2) et d'une eau qui au bout du compte se transforme en biocarburant.


L'eau est dans un premier temps sujette à une électrolyse, une méthode qui permet de réaliser des réactions chimiques grâce à une activation électrique, afin de produire de l'hydrogène. Le CO2 préalablement capturé est ensuite mélangé avec l'hydrogène dans un réacteur pour produire un gaz combustible.



Le développement durable repousse les limites de la science



Actuellement, l'unité de démonstration produit entre 5 à 10 litres de carburant liquide, la finalité étant de réussir à faire tourner l'usine uniquement avec de l'énergie durable afin de limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre.


Le double intérêt de l'invention, si jamais le dispositif venait à être commercialisé, c'est qu'elle pourrait être utilisée à la fois pour drainer l'excès de CO2 dans l'air et ainsi réduire la pollution atmosphérique, mais également et surtout pour produire un carburant écologique a un prix dérisoire. Si le processus n'a pas encore été estimé, il a tout de même avoir suffisamment d'atouts pour qu'on lui prédise un bel avenir.


Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant