Transferts : Euskaltel défend son recrutement

le
0
Transferts : Euskaltel défend son recrutement
Transferts : Euskaltel défend son recrutement

Pour la première fois de son histoire, l?équipe Euskaltel-Euskadi a ouvert son recrutement à des coureurs qui n?étaient pas originaires du Pays Basque. Une évidence pour certains, une trahison pour d?autres. En effet, les dirigeants basques sont vivement pris à partie depuis les annonces des arrivées de Jure Kocja, André Schulze ou Tarik Chaoufi. Une nouvelle politique que le manager d?Euskaltel Igor Gonzalez de Galdeano a justifié pour El Pais : « Avec uniquement des coureurs basques, et même si nous avions tous les professionnels disponibles, nous n'aurions pas assez de points. En outre, les coureurs que nous avons signé ne sont pas aussi mauvais qu'on le dit ». Euskaltel-Euskadi fait désormais partie des 15 meilleures équipes au classement par valeur sportive, grâce aux arrivées « d?étrangers », mais aussi à la faveur des non-prolongations de Basques comme Velasco et Txurruka.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant