Transfert d'ambassade à Jérusalem : Israël assure être en contact avec « au moins dix pays »

le
1
Transfert d'ambassade à Jérusalem : Israël assure être en contact avec « au moins dix pays »
Transfert d'ambassade à Jérusalem : Israël assure être en contact avec « au moins dix pays »

Pour l'instant, seul le Guatemala a suivi l'exemple de Donald Trump en annonçant le transfert de son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. Mais lundi soir, au lendemain de cette annonce par le président guatémaltèque, les autorités israéliennes ont tenu à faire savoir que ces cas ne resteraient pas isolés. « Nous sommes en contact avec au moins dix pays dont certains en Europe », a assuré à la radio publique la vice-ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Hotovely.Pour l'instant, Israël n'a pas donné les noms de ces pays. « La déclaration de Trump va enclencher un courant dont nous n'avons pour le moment vu que les prémisses », s'est contentée d'affirmer Tzipi Hotovely. La radio publique citant des sources diplomatiques israéliennes a évoqué le Honduras, les Philippines, la Roumanie et le Soudan du Sud parmi les pays qui pourraient prendre une telle initiative. Mais, toujours selon la radio, il n'est pour le moment question que de contacts et non de négociations concrètes pour le transfert dans un proche avenir des ambassades de ces pays à Jérusalem.Décision américaine condamnée à l'ONULa décision début décembre du président américain a provoqué un tollé sur le plan international. Des 193 pays composant l'Assemblée générale de l'ONU, 128 ont voté la résolution condamnant la décision américaine, dont des pays alliés des Etats-Unis comme la France et la Grande-Bretagne.Pendant un temps, Israël a espéré que la République tchèque emboîterait rapidement le pas aux Etats-Unis. Mais Prague avait précisé qu'un transfert ne pourrait être envisagé que sur la base des négociations entre les différents acteurs de la région. « A l'heure actuelle et jusqu'à la conclusion d'un accord de paix entre Israël et la Palestine, la République tchèque reconnaît dans la pratique Jérusalem comme la capitale d'Israël dans les frontières de la ligne de démarcation de 1967 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a un mois

    Il va falloir que les US mettent la main aux poches au détriment encore de sa population avec 48 millions de personnes très très pauvres et non aidées