Transdev se lance dans la bataille des autocars avec Isilines

le
0

PARIS (Reuters) - Transdev va lancer son service d'autocar Isilines, qui desservira une cinquantaine de villes avec 17 lignes en France dans le cadre de l'ouverture du secteur prévue par la loi Macron.

Ce nouveau service proposera des tarifs aussi bas que 19 euros sur un Paris-Lyon. Outre des lignes entre Paris et la province, Transdev, détenu par Veolia Environnement et la Caisse des dépôts (CDC), proposera aussi des dessertes entre villes de province.

"La concurrence venue d'Europe est très active, il est important de nous positionner dès maintenant", a expliqué le PDG de Transdev, Jean-Marc Janaillac, cité par les Echos.

Le nouveau réseau de car, qui entrera en service à partir du 10 juillet, devrait permettre 150 créations d'emplois directs dès la fin de 2015, dont deux-tiers de conducteurs.

Dans l'Hexagone, seul le cabotage sur le tracé d'une ligne internationale est aujourd'hui autorisé. En libéralisant l'activité des autocars pour les lignes nationales et interrégionales, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, dont la loi pourrait être votée en juillet, entend favoriser le développement d'une offre de transport moins chère que le train, en priorité dans les zones sans desserte ferroviaire.

Déjà présent sur le marché via le leader européen du car longue distance Eurolines, Transdev sera en concurrence sur ce nouveau marché avec idBUS, filiale de la SNCF, ou des sociétés étrangères comme Megabus, filiale du britannique Stagecoach, ou encore l'allemand Flixbus qui a lancé en mai son offre de transport en France.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant