Transcription des GPA à l'étranger: la France "n'a pas le choix"

le
0

Le refus de Manuel Valls que les actes de filiation d'enfants nés par mère porteuse à l'étranger soient automatiquement transcrits en France est "voué à l'échec" a estimé vendredi l'avocat Patrice Spinosi. Juridiquement, la France "n'a pas le choix" a indiqué l'avocat qui a fait condamner la France par la Cour européenne des droits de l'Homme. Durée: 01:36

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant