Transat Jacques Vabre : Un remorqueur seulement jeudi pour Roucayrol-Riffet

le
0
Transat Jacques Vabre : Un remorqueur seulement jeudi pour Roucayrol-Riffet
Transat Jacques Vabre : Un remorqueur seulement jeudi pour Roucayrol-Riffet

Le remorqueur « West » a quitté Lisbonne mardi soir vers 23 heures pour partir à la rencontre d'Arkema ? Région Aquitaine, qui a chaviré dimanche soir à environ 200 milles des côtes portugaises. « La logistique à mettre en place (ndlr : pour une opération de cette ampleur) est lourde, notamment pour rassembler les 4 tonnes de lest (4 blocs de ferrailles coulés dans du béton), qui sont arrivés par camion vers 21h00 ce mardi, explique dans un communiqué Quentin Vlamynck, membre de l'équipe d'Arkema ? Région Aquitaine et actuellement embarqué sur le West. Le pilote venait des Pays-Bas (ndlr : la société Sea Safe étant basée au Pays-Bas) et les formalités administratives ont mis du temps à être réglées. »

A l'abri dans la coque de leur trimaran depuis désormais 60 heures, Roucayrol et Riffet vont donc devoir attendre un peu plus les secours. « Nous sommes forcément déçus de savoir leur arrivée retardée, mais savons bien que ce genre d'opération de secours met du temps à être mis en place, indique Roucayrol. Notre équipe à terre nous transmet également de nombreux messages de soutien et nos partenaires nous épaulent beaucoup dans cette épreuve. Ça nous permet de tenir ! L'état de la mer se dégrade un peu, donc nous sortons moins régulièrement à l'extérieur. Mais nous nous philosophons et parlons beaucoup avec Mayeul. On fait passer le temps et avons hâte de voir notre équipe arriver sur zone. »

Une fois le remorqueur sur zone, Arkema ? Région Aquitaine sera retourné en pleine mer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant