Transat Jacques-Vabre : Roucayrol et Riffet à Madère

le
0
Transat Jacques-Vabre : Roucayrol et Riffet à Madère
Transat Jacques-Vabre : Roucayrol et Riffet à Madère

Lalou Roucayrol et Mayeul Riffet touchent enfin la terre ferme. Dix jours après avoir chaviré et six après avoir été secourus, les skippers d'Arkema-Région Aquitaine sont arrivés à Madère ce mercredi. Leur trimaran n'ayant pu être redressé en mère, son remorquage a pris plus de temps que prévu : 260 milles (480kms) à 3 n?uds (5,5km/h) de moyenne. « Ça a été long et compliqué de ramener le bateau jusqu'ici et nous avons beaucoup de chance qu'il soit structurellement intact, s'est réjoui Lalou Roucayrol. Le commandant du West (remorqueur) a été très professionnel et a su prendre les bonnes décisions. Cette semaine sur le remorqueur restera longtemps gravée dans nos mémoires. Nous étions 14 à bord - des Russes, des Hollandais, des Philippins, et six personnes (de l'équipe) - sur un remorqueur prévu pour six personnes. Le ''melting pot'' a bien fonctionné et on faisait passer le temps comme on pouvait. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant