Transat Jacques Vabre : Actual abandonne, St-Michel-Virbac fait escale

le
0
Transat Jacques Vabre : Actual abandonne, St-Michel-Virbac fait escale
Transat Jacques Vabre : Actual abandonne, St-Michel-Virbac fait escale

En raison de la casse d'une pièce du vérin de hauban tribord qui pourrait les faire démâter à tout moment, Yves Le Blevec et Jean-Baptiste Le Vaillant, sur leur Ultime Actual, ont été contraints d'abandonner la Transat Jacques Vabre. Par ailleurs, Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye, sur St-Michel-Virbac, sont en route pour Madère, où ils feront une escale technique.

Il n’y a plus que deux bateaux dans la catégorie Ultime de la Transat Jacques Vabre : Sodebo de Coville-Nélias et Macif de Gabart-Bidégorry. Troisième au pointage de 9h, Actual, d’Yves Le Blevec et Jean-Baptiste Le Vaillant, a été contraint d’abandonner, car une pièce du vérin de hauban tribord a cassé, et le mât, qui s’est fortement incliné, pourrait tomber à tout moment. « Ça a fait en grand « crack », le bruit caractéristique du démâtage... J’étais sur le pont, j’ai eu le réflexe de regarder sous le vent pour voir le mât tomber dans l’eau… mais non, heureusement, il s’est arrêté. Il est passé de 10° incliné au vent à 30 à 40° incliné sous le vent ! C’est une pièce du vérin de hauban tribord qui a cassé net. Une tige en acier, l’usure sans doute.Une fois l’urgence gérée, nous avons pris le temps de réfléchir. Il était possible de continuer la course, mais avec un bateau diminué, cela n’a plus grand intérêt et cela représentait une prise de risque importante. Démâter en plein pot au noir ne m’enchante pas vraiment. Si nous avions cassé le long des côtes brésiliennes, nous aurions bien sûr continué, mais là, pour la sécurité d’une part et pour faire progresser le projet d’autre part, il est franchement plus intéressant de rentrer, même si cela reste une décision très difficile à prendre », a expliqué Le Blevec sur le site officiel de la Transat.

Dick-Delahaye vers l'abandon ?

Par ailleurs, en Imoca, St-Michel-Virbac, skippé par Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye, 8eme au pointage de 9h, s’est dérouté vers Madère, pour une escale technique. « Ce matin, nous avons pris un grain fort. Le bateau a accéléré dans une mer cassante. Je suis allé à l’avant du bateau et j’ai constaté que deux lisses étaient cassées au milieu de la soute à voiles. Nous ne pouvons pas continuer sereinement et réparer en mer car le vent mollit assez tard aujourd’hui. Nous allons rejoindre un abri dans l’Archipel de Madère que nous devrions atteindre demain. Nous évaluerons la situation là-bas avec l’équipe technique. Nous prendrons la décision de réparer et de continuer ou d’abandonner à ce moment-là. Je suis vraiment déçu car depuis le départ du Havre avec Fabien, nous avons mené le bateau avec prudence dans les conditions musclées pour le préserver », a déclaré Dick dans un communiqué.

Photo : Y.Zedda

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant