Traiter les fibromes à travers la peau grâce aux ultrasons

le
0
Développée aux États-Unis, cette technique est arrivée en France en 2007, au CHU de Tours

«Environ 20% des fibromes pourraient être traités par ultrasons, une technique qui ne nécessite ni incision, ni anesthésie », indique le Pr Henri Marret, du service gynécologie et obstétrique de l'hôpital Bretonneau, à Tours. Développée aux États-Unis depuis une dizaine d'années, cette technique est arrivée en France en 2007, au CHU de Tours.

Elle consiste à appliquer, à travers la peau, des ultrasons dirigés directement sur les fibromes, qui sont ainsi détruits par la chaleur dégagée. Le traitement se fait dans un appareil d'IRM spécifiquement conçu pour cet usage. L'IRM permet en effet de localiser très précisément le fibrome à traiter mais également de contrôler, en temps réel, l'élévation de température et d'éviter d'endommager les tissus environnants.

«Pour éviter que la température ne monte trop, on applique en fait une succession de petits tirs d'ultrasons, espacés d'une minute de pause pour que la chaleur se dissipe, explique le Pr Marret.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant